2022-09-27 11:24:00

TCS: débuts laborieux pour le premier jour de cotation


(CercleFinance.com) – L’action Technicolor Creative Studios (TCS) connaît des débuts mouvementés en Bourse ce mardi pour son premier jour de sa cotation suite à la finalisation de sa scission du groupe Technicolor.

A 1,82 euro, le titre a ouvert en baisse de presque 7% ce matin, dans un marché parisien pourtant en hausse, un repli significatif qui a conduit à une suspension du cours dans les tous premiers échanges.

Pour mémoire, le prix de référence technique du spécialiste des effets visuels avait été fixé à 1,9539 euro par action.

La mise en Bourse de la filiale de Technicolor s’annonçait pourtant prometteuse.

Le groupe – un fournisseur indépendant de premier plan pour des services
créatifs dans le domaine des arts visuels – se dit en effet bien positionné pour générer une croissance rentable et créatrice de valeur.

Son studio MPC – qui propose des services d’effets spéciaux pour les longs métrages et les épisodes – a récemment participé au film ‘Elvis’ et collabore régulièrement avec Disney+, Netflix, Apple TV, Amazon et HBO.

L’entreprise abrite aussi les marques The Mill (contenu publicitaire et expérience de marque), Mikros Animation et Technicolor Games.

Grâce au dynamisme de son activité, TCS a réussi à hisser sa marge opérationnelle ajustée (Ebitda) à 13%, mais les analystes soulignent que sa rentabilité risque d’être freinée par les tensions qui touchent le marché de l’emploi dans son domaine, et qui se traduisent par des difficultés de recrutement, un turn-over important et des coûts salariaux élevés.

Technicolor avait reconnu lui-même par le passé que la pénurie de talents sur ce marché compliquait la livraison des projets de sa filiale.

Les analystes mentionnent aussi la forte dépendance de TCS aux cycles économiques, la taille relativement limitée de son marché ainsi que le niveau de concentration élevé de ses clients.

Autre bémol, l’opération a pour objectif avoué de désendetter le reste du groupe Technicolor, dont l’endettement passera de 1,2 milliard d’euros avant la séparation à 375 millions d’euros après la scission.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Ticker: FR001400BWV7
Pays: FR
Type: SECURITE