Paroles de Pros

Les arbitrages d’Edmond de Rothschild Fund Europe Synergy A. Ce fonds, géré par Philippe Lecoq et Olivier Huet, vise à générer une surperformance régulière sur un cycle économique complet par une sélection de valeurs potentiellement cibles d’OPA/OPE et de valeurs en restructuration. En octobre, « nous avons renforcé Unicredit sur fond d’une économie italienne qui connaît enfin une embellie. Le début de normalisation de politique monétaire de la BCE devrait profiter aux banques », expliquent les gérants dans leur rapport mensuel. A l’inverse, « Nous avons allégé nos positions sur Philips Electronic, Akzo Nobel, Wartsila Corporation, Aéroports de Paris et Rémy Cointreau ». Au 31 octobre 2017, les principales lignes étaient les suivantes : Bouygues (5,3%), Aéroports de Paris (4,2%), Akzo Nobel (4%), Burberry (3,7%) et Meggitt (3,5%). Les valeurs du Royaume-Uni représentaient 29% de l’actif, la France 20,3%, les Pays-Bas 11,8%, l’Italie 11,3% et l’Allemagne 10%.