Verbatim

Alstom fait le point sur son rapprochement avec Siemens. Le 26 septembre 2017, Siemens et Alstom ont signé un protocole d’accord pour combiner les activités mobilité de Siemens, incluant sa traction ferroviaire, avec Alstom. La transaction réunit deux acteurs innovants du marché ferroviaire au sein d’une entité qui offrira de la valeur pour les clients et un potentiel opérationnel unique. Les deux activités sont largement complémentaires en termes d’activités et de présence géographique.

La procédure de consultation et d’information des comités d’entreprise est en cours et la signature des documents contractuels est attendue au 1er trimestre 2018. L’assemblée générale des actionnaires d’Alstom pour l’approbation de la transaction, qui se prononcera aussi sur l’annulation des droits de vote double, devrait intervenir en juillet 2018. La transaction est également soumise à l’autorisation des autorités de régulation pertinentes, y compris celle sur les investissements étrangers en France et les autorités de régulation de la concurrence ainsi qu’à la confirmation par l’AMF qu’aucune OPA ne devra être lancée par Siemens après la réalisation de l’apport. L’opération devrait être réalisée à la fin de l’année civile 2018.

Siemens a initié le processus de séparation de ses activités mobilité en vue de leur apport à Alstom. Ce n’est qu’une fois les approbations obtenues des autorités de la concurrence et l’opération définitivement réalisée qu’Alstom sera en mesure d’analyser plus en détail l’ensemble combiné.  Alstom décidera alors de l’opportunité de communiquer des éléments prospectifs concernant certains indicateurs financiers ou non-financiers.

Pour en savoir plus : https://www.journaldesopa.com/opa-ope-opr/loffre-du-jour/siemens-et-alstom-signent-un-protocole-daccord_14473.html