Verbatim

Bourbon suspendue de cotation. Le conseil d’administration de ce prestataire de services maritimes, réuni le 22 juillet, a pris acte de ce que certains créanciers de filiales du groupe ont adressé à ces dernières une demande de paiement de créances et/ou d’indemnités contractuelles. Bourbon étant garante d’une partie de ces sommes, soit environ 800 millions de dollars, elle examine les options disponibles et entend poursuivre les discussions avec ses créanciers avec pour objectif de prendre les mesures appropriées pour protéger ses intérêts et ceux de son personnel. Dans ces circonstances et dans l’attente d’un nouveau communiqué, le groupe a demandé la suspension de la cotation sur le compartiment B d’Euronext Paris.