Verbatim

CNP Assurances fait un point d’étape. Le conseil d’administration de CNP Assurances, au cours de sa séance du 26 juillet 2019, a fait le point sur la mise en œuvre du projet d’évolution de son actionnariat porté par ses actionnaires publics dans la perspective de la création du grand pôle financier public, par rapprochement de la CDC et de La Poste, tel qu’annoncé le 30 août 2018 et dans lequel CNP Assurances s’inscrira en tant que filiale contrôlée par La Banque Postale.

Dans la ligne des conclusions de sa séance du 4 juin 2019, le conseil d’administration de CNP Assurances a approuvé les principes selon lesquels le directeur général établira d’ici la fin de l’année 2019 avec BPCE un avenant au partenariat commercial entre les deux groupes afin notamment de porter son échéance du 31 décembre 2022 au 31 décembre 2030 et de fixer la répartition en co-assurance des emprunteurs à 50-50 entre Natixis Assurances et CNP Assurances à compter du 1er janvier 2020.

Par ailleurs, suite à la dénonciation du pacte d’actionnaires actuellement en vigueur et dont l’échéance sera donc le 31 décembre 2019, La Banque Postale et BPCE ont fait connaître au conseil d’administration leur intention de conclure un nouveau pacte prenant effet avec le changement d’actionnariat par lequel La Banque Postale détiendra 62,13 % du capital de CNP Assurances.

En application de ce nouveau pacte, BPCE, qui sera au terme de cette évolution de l’actionnariat, détenteur de 16,11% du capital de CNP Assurances, maintiendrait sa représentation dans les instances de gouvernance de CNP Assurances tant au conseil d’administration que dans ses comités spécialisés.