Verbatim

Elis : résultats en ligne avec les objectifs annuels. A l’occasion de la publication des résultats du 1er semestre 2017 (chiffre d’affaires en croissance de 15,8%, marge d’Ebitda à 28,9%), Xavier Martiré, président du directoire du groupe de location-entretien d’articles textiles et d’hygiène, a fait le point sur l’activité.

« En France, la croissance organique est de +1,0% au premier semestre. Nous constatons une solide reprise de l’activité en Hôtellerie-Restauration et un regain d’optimisme chez nos clients, qui restera à confirmer sur la deuxième partie de l’année. Par ailleurs, les initiatives lancées depuis 2 ans et visant à améliorer notre stratégie de pricing nous ont permis de stabiliser la marge en France.

En Europe, le chiffre d’affaires est en très forte croissance à la suite de l’acquisition d’Indusal, dont l’intégration se déroule conformément à nos attentes. La croissance organique reste solide à 4,5%, avec l’Espagne toujours très bien orientée. La marge de la zone est en amélioration de 60 points de base.

En Amérique latine, nous avons finalisé au mois de mai l’acquisition de Lavebras, dont le plan d’intégration est déjà en place. L’activité commerciale reste toujours excellente, avec près de +9% de croissance organique. Conjugué aux gains de productivité, ceci a permis d’améliorer la marge de 200 points de base.

Le premier semestre a également été marqué par l’accord sur une acquisition recommandée qui permettra le rapprochement de Berendsen et d’Elis. Dans un secteur en consolidation, il y a une logique forte à rapprocher ces deux entreprises, qui disposent d’implantations géographiques très complémentaires, afin de donner naissance à un leader pan-européen de la location-entretien d’articles textiles et d’hygiène. Une assemblée générale d’Elis est prévue le 31 août et un calendrier détaillé sur les prochaines échéances sera communiqué très prochainement.

Les résultats du premier semestre nous permettent de préciser nos objectifs annuels : nous attendons, hors Berendsen, un chiffre d’affaires supérieur à 1,75Md€ et nous tablons sur une amélioration de la marge d’EBITDA dans toutes nos zones géographiques, y compris en France. »