Verbatim

Eurosic fait le point sur son rapprochement avec Gecina. Le 21 juin dernier, Gecina et Eurosic ont annoncé la signature d’accords avec certains actionnaires d’Eurosic portant sur l’acquisition par Gecina de 94,8% du capital d’Eurosic, par voie d’acquisition en numéraire de 85,3% du capital d’Eurosic au prix de 51 euros par action et par OSRA et par voie d’échange pour 9,5% du capital d’Eurosic sur la base d’une parité d’échange de 7 actions Gecina pour 20 actions Eurosic.

A la demande de Gecina, Eurosic cédera ses participations dans certaines sociétés de diversification ne correspondant pas à la stratégie de Gecina desquelles le Groupe Batipart s’est porté acquéreur pour 463 millions d’euros.

Conformément aux accords conclus le 20 juin dernier, le conseil d’administration d’Eurosic, réuni le 26 juillet 2017, a pris connaissance du rapport du cabinet Ledouble dont les conclusions sont les suivantes : « A l’issue de l’évaluation multicritère et au stade actuel de nos travaux, que nous compléterons en prévision de la remise de l’attestation d’équité, nous sommes en mesure de conclure,
à l’attention du conseil d’administration, sur le caractère équitable :

  1. des termes de la cession par Eurosic à Batipart des sociétés de diversification (463 millions d’euros de prix de cession pour les sociétés de diversification) et sur l’absence de rupture d’égalité de traitement des actionnaires d’Eurosic du fait de la cession des sociétés de diversification ;
  2. des termes de l’offre (51 € pour la branche numéraire de l’offre publique, 7 actions Gecina pour20 actions ou OSRA Eurosic pour la branche actions de l’offre publique), dans la perspective d’un retrait obligatoire. »

Le conseil d’administration d’Eurosic a approuvé les conclusions de ce rapport telles qu’elles lui ont été présentées et confirme à l’unanimité son soutien à l’opération de rapprochement avec Gecina.

La réalisation des cessions des blocs d’actions Eurosic et des participations dans les sociétés de diversification devrait intervenir d’ici fin août 2017, une fois satisfaites les autres conditions suspensives  (principalement l’obtention de l’autorisation de l’Autorité de la Concurrence). Cette cession sera approuvée par le conseil d’administration d’Eurosic nouvellement composé à la suite de la prise de contrôle d’Eurosic par Gecina.

Conformément à la réglementation boursière applicable, Gecina sera tenue de déposer un projet d’offre publique d’achat et d’échange visant l’ensemble des titres Eurosic non détenus par Gecina.