Verbatim

Suez réitère son souhait de trouver une solution négociée avec Veolia. Le conseil d’administration de Suez rappelle qu’il est toujours en mesure de recommander avant le 20 avril 2021 une nouvelle offre de Veolia dès lors qu’elle est équitable et conforme à l’intérêt de tous ses actionnaires. Suez, qui a toujours privilégié une solution négociée avec Veolia, propose à nouveau de rencontrer son PDG dans les tout prochains jours.

Le conseil d’administration a indiqué le 26 février 2021 que Suez vaut significativement plus que le prix d’offre de 18 € par action (coupon attaché) proposé par Veolia, qui est resté inchangé depuis la transaction avec Engie le 5 octobre 2020, et l’a réitéré le 21 mars 2021. Suez poursuit son action afin de faire augmenter la valeur pour l’ensemble de ses actionnaires. La progression du cours de bourse, qui est durablement installé au-dessus de 18 €, les attentes de nos actionnaires, et enfin le multiple implicite issu des accords de cession signés depuis août dernier, y compris dernièrement celui des activités Recyclage & Valorisation australiennes de Suez, démontre amplement la pertinence de cette action.

Suez propose au PDG de Veolia de le rencontrer dans les tout prochains jours. Il réitère sa volonté de négocier pour aboutir à une solution respectueuse de toutes les parties prenantes. Le Conseil d’administration de Suez rappelle qu’un dispositif de désactivation de la Fondation est prévu en cas de solution négociée. Preuve supplémentaire de sa volonté de négocier, l’accord de cession des activités australiennes à Cleanaway a été renégocié pour permettre à Veolia d’avoir accès à ces activités dans le cadre des négociations sur une solution globale.

Le conseil d’administration espère une discussion dans un esprit d’ouverture sur une proposition équitable qui réponde aux attentes sur le prix et sur la pérennité des activités. Enfin, le conseil s’assurera que les intérêts des salariés seront respectés au travers de garanties sociales appropriées.