Verbatim

Vivendi réagit à la position exprimée par la Consob. Vivendi prend acte de la position exprimée par la Consob [l’équivalent italien de l’Autorité des marchés financiers] déclarant l’existence d’un contrôle de fait sur Telecom Italia. Vivendi conteste formellement cette interprétation et fera appel devant les juridictions compétentes, indique le groupe français dans un communiqué, et réaffirme qu’il a toujours respecté la loi et la réglementation applicables.