Allers et retours

Safran : l’Etat a réduit sa participation. L’Agence des participations de l’Etat annonce la clôture le 1er octobre 2018 de l’opération de cession par l’Etat de 10.410.000 actions Safran (soit 2,35% du capital) lancée ce même jour. Cette opération rapportera à l’Etat environ 1,24 milliard d’euros. Au terme de ce placement, l’Etat restera le premier actionnaire de Safran, avec 10,81% du capital et 17,67% des droits de vote. Conformément aux dispositions de l’article 31-2 de l’ordonnance n° 2014-948 du 20 août 2014 relative à la gouvernance et aux opérations sur le capital des sociétés à participation publique, 1.156.667 actions supplémentaires (soit 0,26% du capital) seront ultérieurement proposées aux salariés et anciens salariés du groupe. Le produit de cession de ces titres servira à alimenter le fonds pour l’innovation et l’industrie dédié au financement des innovations de rupture.