Inside

Areva : le CEA cède ses titres à l’Etat. Avant la mise en œuvre du retrait obligatoire, fixé au 21 août 2017, le Journal Officiel a publié un arrêté en date du 20 août 2017, qui autorise la cession de titres Areva et New Areva Holding, détenus par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), au profit de l’Etat français. L’arrêté autorise d’abord la cession à l’Etat de deux blocs d’actions, portant respectivement sur 10,1% et 15,1% du capital d’Areva. A l’issue de ces cessions, le CEA ne détiendra plus de titres Areva, alors que l’Etat détiendra une participation minimale de 92,2 % du capital. L’arrêté autorise ensuite la cession de 5,4% du capital de New Areva Holding. Cette cession s’effectuera contre un paiement en actions de 124 793 828 actions Areva. A l’issue de cette cession, l’Etat détiendra ainsi 50,2 % du capital de New Areva Holding SA.