Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Dépôt de l’OPR sur Guy Degrenne, OPA sur Edmond de Rothschild (Suisse), offres amicales d’Exacompta sur Biella et de CGI sur Acando, abandon du projet de rachat de Newmont Mining, sans parler des nombreuses opérations en cours (Gemalto, Selectirente, Bourse d’Oslo, Dia) : la semaine a été particulièrement riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext Paris

Guy Degrenne : le concert d’actionnaires a déposé son OPR. Diversita et Vorwerk, qui détiennent ensemble 96,32% du capital, s’engagent à acquérir les actions non détenues du spécialiste des arts de la table au prix unitaire de 0,26 €. Ce prix fait ressortir une prime de 22,6% sur le dernier cours coté avant l’annonce, le 17 décembre 2018, et de 26,3% sur la moyenne pondérée des 3 derniers mois avant cette date. Les initiateurs ont demandé à l’AMF de procéder au retrait obligatoire dès la clôture de l’OPR, quel qu’en soit le résultat. Sous réserve du feu vert de l’Autorité de régulation, l’offre devrait se dérouler du 5 au 18 avril 2019.

Sur les marchés étrangers

Edmond de Rothschild (Suisse) : projet d’OPA en vue d’un retrait de la cote. Le holding de la (future) tête de pont des activités bancaires du groupe spécialisé dans la banque privée et la gestion d’actifs offrira 17.945 francs suisses par action au porteur, soit une prime de 9,4% sur le dernier cours coté avant l’annonce. Si l’assemblée générale du 26 avril 2019 approuvait la distribution du dividende proposé, le montant brut du dividende de 2.445 francs suisses par action au porteur sera déduit du prix offert dans l’OPA, lequel s’élèvera en conséquence à 15.500 francs suisses.

Exacompta lance une OPA amicale sur Biella. La société spécialisée en articles de papeterie, fournitures de bureau, papier d’écriture et bureautique propose 4.607 francs suisses par action pour acquérir son concurrent suisse. Chaque actionnaire de référence, à savoir EGS Beteiligungen, Nebag et Neher Holding (représentant ensemble 52,69% des actions de Biella), a signé un engagement d’apport de leurs titres à l’offre d’Exacompta. La période d’offre devrait se terminer le 12 avril 2019.

CGI lance une offre amicale sur Acando. Le groupe canadien lance, via sa filiale CGI Nordic Holdings, une offre publique d’achat de 41,45 couronnes suédoises par action Acando, soit une prime de 44,2% par rapport au cours du 8 mars 2019 sur le Nasdaq Stockholm et valorise cette société de conseil informatique 409 millions d’euros. Avant l’annonce de l’offre, CGI Nordic a conclu des engagements d’apport avec Svedulf Fastighets, Bjursund Invest et Svolder, en vue d’acquérir un total de 23,58 millions d’actions au même prix de 41,45 couronnes. Sous réserve des conditions habituelles, la transaction devrait être finalisée au 3e trimestre 2019.

Barrick Gold a abandonné son projet de rachat hostile, qui valorisait Newmont Mining quelque 17,85 milliards de dollars. Néanmoins, le géant aurifère canadien a saisi l’idée de Newmont Mining de créer une coentreprise pour valoriser les mines des deux groupes situées dans le Nevada. Cette entité, qui sera détenue à hauteur de 61,5% par Barrick Gold et à 38,5% par Newmont Mining, devrait leur permettre de dégager des synergies annuelles avant impôts de 500 millions de dollars au cours des cinq premières années de son existence.

Les opérations en cours

Gemalto : Thales a fixé au 28 mars 2019 la date de clôture de son OPA. Thales a décidé de renoncer à la condition suspensive relative aux autorisations règlementaires concernant le contrôle des concentrations et les investissements étrangers en Russie. Toutes les autres autorisations ont été obtenues. Conformément à l’exemption accordée par l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM), les actionnaires de Gemalto disposent de deux semaines complètes pour apporter leurs actions à l’offre de Thales. La période d’acceptation s’achèvera ainsi à 17h40 (heure d’Amsterdam), le jeudi 28 mars 2019.

Selectirente : l’OPA est rouverte du 18 au 29 mars 2019. Tikehau Capital, qui détient désormais de concert 79,44% du capital de cette foncière spécialisée dans les murs de commerces, s’engage à acquérir les titres non détenus au prix de 86,80 € par action et de 87,25 € par Oceane. Le prix par action fait ressortir une prime de 27,1% sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération. Si les conditions requises sont remplies, Tikehau Capital se réserve la faculté de mettre en œuvre une procédure de retrait obligatoire.

Euronext prolonge son offre sur la Bourse d’Oslo. Pour se donner les meilleures chances de succès, le principal opérateur paneuropéen, qui gère déjà les places de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, a décidé d’étendre la période d’acceptation de son offre sur Oslo Bors VPS jusqu’au 1er avril 2019. Toutes les autres conditions de son offre (révisée le 11 février 2019) demeurent inchangées. Euronext propose d’acquérir chaque action au prix de 158 couronnes norvégiennes, ce qui représente une prime de 44% sur le cours d’Oslo Bors VPS du 17 décembre 2018.

Bruxelles autorise l’acquisition de Dia par LetterOne. La Commission européenne a approuvé l’acquisition de la chaîne de hard discount espagnole Distribuidora Internacional de Alimentación par LetterOne Investment. Bruxelles a conclu que l’opération envisagée ne poserait pas de problème de concurrence en raison de l’absence de chevauchement horizontal et de relations verticales entre les activités de Dia et les sociétés contrôlées par LetterOne. Pour rappel, le fonds d’investissement, qui détient 29% de Dia, propose d’acquérir chaque action au prix de 0,67 €, ce qui fait ressortir une prime de 56,1% sur le dernier cours coté avant l’annonce.

Les résultats

Keyyo : Bouygues Telecom sous les 90%. A l’issue de l’OPA, qui s’est déroulée du 7 février au 13 mars 2019 au prix de 34 € par action, Bouygues Telecom contrôle désormais 85,45% du capital et 82,59% des droits de vote de cet opérateur de services télécoms. La condition minimale requise, à savoir l’obtention d’au moins 50% du capital ou des droits de vote, est satisfaite. L’offre a donc une suite positive.

Ceva Logistics : CMA CGM frôle déjà les 90%. Le groupe français, l’un des leaders du transport maritime, contrôle 89,5% des droits de vote du groupe de logistique suisse, selon les résultats provisoires de son offre. Une période supplémentaire d’acceptation débutera le 20 mars et s’achèvera le 2 avril 2019. CMA CGM offre 30 francs suisses par action Ceva, ainsi valorisé 1,67 milliard de francs, dans le cadre d’une opération menée de manière coordonnée entre les deux parties. Ce prix fait ressortir une prime de 33,3% sur le dernier cours avant l’annonce de l’opération.

Tours de table

Inside Secure a un nouvel actionnaire de référence. La société, au cœur des solutions de sécurité pour les appareils mobiles et connectés, a reçu le 7 mars 2019 de la part d’OEP Inside B.V., une demande de remboursement anticipé en actions nouvelles de l’intégralité de ses ORA. En conséquence, OEP recevra en remboursement 21.651.191 actions nouvelles d’Inside Secure à la date du 1er avril 2019, représentant 25,55% du capital actuel (sur une base non diluée).

Futuren : EDF passe la barre des 90%. Par suite d’acquisitions, le concert composé des sociétés EDF Renouvelables et EDF Energies Renouvelables Belgium a franchi en hausse le seuil de 90% et détient désormais 90,19% du capital et 90,04% des droits de vote du producteur d’électricité d’origine éolienne.

A savoir

Engie a finalisé la cession de 69,1% dans Glow, producteur indépendant d’énergie coté à la Bourse de Thaïlande, pour un montant de 2,6 milliards d’euros. Cette transaction fait suite à un premier contrat d’achat d’actions signé entre Engie et GSPC en juin 2018. Avec cette cession, Engie n’exploitera plus d’actifs au charbon dans la région Asie-Pacifique. Ce combustible ne représentera plus que 6% de la capacité de production d’électricité d’Engie, contre 13% à la fin de 2015.

Primonial annonce l’acquisition à 100% de La Financière de l’Echiquier. Après avoir pris une participation de 40% en mars 2018, Primonial a signé un protocole d’accord en vue d’acquérir les 60% restants de LFDE, auprès des deux fondateurs, ainsi que des salariés de la société. Cette opération a reçu le plein support des actionnaires de Primonial, Bridgepoint et Crédit Mutuel Arkéa, ainsi que des instances représentatives du personnel, qui voient dans cette opération une occasion unique de créer un acteur de référence en Europe. Le closing est prévu au cours de l’été 2019.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un très bon week-end printanier et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés