Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPA dans les tuyaux sur Le Tanneur, offre sur Scripps Networks Interactive, échec à la fusion entre Orchestra-Prémaman et Destination Maternity, sans oublier les opérations en cours (Areva, Netgem, Atlantia, Paysafe) : la semaine a été active. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouvelles offres

En France

Le Tanneur : l’OPA simplifiée de Tolomei est en marche. Suite aux annonces du 23 juin 2017, un protocole d’investissement avec Qatar Luxury Group, son actionnaire majoritaire à hauteur de 85,6% du capital, et Tolomei Participations, spécialisé dans la maroquinerie de luxe, a été signé en vue d’une recapitalisation de Le Tanneur pour un montant d’au moins 13,3 millions d’euros. A l’issue d’une augmentation de capital réservée qui permettra à Tolomei de devenir l’actionnaire majoritaire, une OPA simplifiée sera initiée au prix de 2,50 € par action, QLG s’engageant à ne pas apporter ses actions. Tolomei n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

A l’étranger

Discovery Communications acquiert Scripps Networks Interactive. Suite à un accord définitif entre les parties, le groupe de médias américain va acquérir le câblo-opérateur pour une valeur d’entreprise de 14,6 milliards de dollars (dette nette comprise de 2,7 milliards). Pour chaque action Scripps, il sera offert une contrevaleur de 90 $, décomposée de la manière suivante : 63 $ en espèces et 27 $ en actions nouvelles Discovery Communications (soit un nombre d’actions compris entre 1,2096 et 0,9408 en fonction des cours). Ce prix fait ressortir une prime de 34% sur le dernier cours du 18 juillet dernier non affecté par les annonces.

Les opérations en cours

En France

Areva : l’OPR est ouverte jusqu’au 14 août 2017. L’Etat, qui détient directement et indirectement, via le CEA, 92,22% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues, au prix unitaire de 4,50 €, valorisant le producteur d’énergie nucléaire 1,7 milliard d’euros. Ce prix fait ressortir une décote de 13,5% par rapport au dernier cours coté avant l’annonce, le 11 janvier 2017. A l’issue de l’OPR, si les conditions sont réunies, un retrait obligatoire sera mis en œuvre au même prix.

Netgem convoque ses actionnaires pour le projet d’OPRA. L’assemblée générale extraordinaire se tiendra le 11 septembre 2017 à 14 heures, à l’Hôtel Pullman Paris – La Défense, au 11 avenue de l’Arche (Courbevoie), afin de délibérer sur la réduction de capital d’un montant nominal maximum de 2 millions d’euros par voie d’OPRA qui portera sur 10 millions d’actions, soit 24,2% du capital, au prix unitaire de 2,50 €.

A l’étranger

Orchestra-Prémaman et Destination Maternity renoncent à fusionner. Malgré les efforts constants et significatifs consentis par les deux groupes depuis la conclusion de l’accord de fusion en décembre dernier, les deux parties ont estimé qu’il était dans l’intérêt supérieur de leurs actionnaires respectifs de mettre fin à l’accord de fusion. Orchestra et Destination Maternity ont accepté de se rembourser mutuellement certains frais engendrés par les démarches entreprises. Le groupe Orchestra et ses affiliés conserveront les 1 922 820 actions ordinaires en circulation de Destination Maternity qu’ils détiennent et ont accepté de respecter des engagements de standstill en lien avec la résiliation de l’accord de fusion.

Atlantia : retour d’assemblée générale. Les actionnaires du concessionnaire italien d’autoroutes, contrôlé par la famille Benetton, ont voté en faveur de l’augmentation de capital destinée à financer pour partie l’OPA sur Abertis. L’opération, d’un montant maximum de 3,794 milliards d’euros, sera réalisée par l’émission de 160 310 000 actions au prix de 23,67 €. Pour rappel, Atlantia a lancé une offre sur Abertis pour un montant de 16,3 milliards, basée sur une contrepartie globale en espèces de 16,50 € par action, avec la possibilité d’opter, en partie ou en totalité, pour un paiement en titres, sur la base de 0,697 action nouvelle Atlantia pour une action Abertis.

Paysafe : feu vert à l’OPA de Blackstone et CVC Capital Partners. Le conseil d’administration de la firme britannique, spécialisée dans les paiements en ligne, recommande à l’unanimité l’offre des deux sociétés d’investissement. Pour chaque action Paysafe, PI UK Bidco, société constituée conjointement par le tandem Blackstone/CVC Capital Partners, offre 590 pence, entièrement en numéraire, valorisant Paysafe 2,96 milliards de livres. Ce prix fait ressortir une prime de 8,8% sur le dernier cours avant l’annonce et de 34% sur la moyenne pondérée des cours sur les six derniers mois avant le 30 juin 2017.

Les résultats

Etam Développement : Finora pointe à 99%. A la clôture de l’OPA simplifiée, cette structure détient, de concert avec les membres des familles Milchior, Tarica et Lindemann, 99% du capital et 99,46% des droits de vote de cette société spécialisée dans le prêt-à-porter féminin. Finora demandera la mise en œuvre d’un retrait obligatoire visant les actions non présentées, au même prix de 49,30 €.

Sortie de cote

Demos : les actions ont été radiées vendredi 4 août 2017. A la clôture de l’offre publique de retrait, Penthièvre, filiale du groupe chinois Weidong, détenait, de concert avec la famille Wemaëre, 98,16% du capital de ce spécialiste de la formation professionnelle. Le 4 août 2017, les actions Demos non présentées à l’OPR par les actionnaires minoritaires ont été transférées à l’initiateur de l’offre.

AbbVie annonce sa radiation d’Euronext Paris. Le groupe américain, spécialisé dans la recherche et le développement de médicaments thérapeutiques, a décidé de demander la radiation de ses actions d’Euronext Paris à compter du 1er septembre 2017. Les actionnaires qui souhaitent vendre leurs actions sur le NYSE devront demander à leur intermédiaire financier d’apporter leurs actions AbbVie, entre le 2 août et le 16 août 2017, à BNP Paribas Securities Services agissant en tant qu’agent centralisateur. Les actions AbbVie apportées seront vendues à partir du 21 août 2017 sur le NYSE au cours en vigueur au moment de la vente.

Changement de tour de table

Marie Brizard Wine & Spirits : la Cofepp frôle les 27%. Par suite d’acquisitions en Bourse, la Compagnie Financière Européenne de Prises de Participation, contrôlée par M. et Mme Jean-Pierre Cayard et leurs enfants, a franchi le seuil de 25% et détient désormais 26,74% du capital et 26,58% des droits de vote de Marie Brizard. La Cofepp envisage de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché, mais n’a pas l’intention d’acquérir le contrôle de MBWS.

A lire

Activité de conseil en haut de bilan : l’AMF publie une synthèse de la consultation publique. L’autorité de régulation, qui a reçu au total 62 réponses, a décidé de retenir la proposition d’un exercice libre de l’activité. Elle propose, par ailleurs, de poursuivre l’effort de pédagogie pour expliquer le périmètre de l’activité de conseil en haut de bilan et ses limites avec les services d’investissement soumis à agrément à travers la publication d’un guide commun AMF/ACPR à l’automne 2017. Pour consulter le bilan de la consultation publique (5 pages) : http://www.amf-france.org/Publications/Consultations-publiques/Archives?docId=workspace%3A%2F%2FSpacesStore%2F6c4ac989-00e3-4c7d-8231-cfe88b043b44

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un excellent week-end et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés.