L'offre du jour

Rogers Communications et Shaw unissent leurs forces. À la suite d’un accord entre les deux groupes de télécommunications canadiens, Rogers fera l’acquisition de toutes les actions de catégorie A et de catégorie B de Shaw à un prix de 40,50 $ l’action, pour un montant d’environ 20 milliards de dollars, ce qui représente une prime de près de 70% sur le cours récent de l’action de catégorie B de Shaw. A noter que la fiducie entre vifs de la famille Shaw, actionnaire majoritaire de Shaw, et certains membres de la famille Shaw, recevront 60% de la contrepartie de leurs actions sous forme de 23,6 millions d’actions de catégorie B de Rogers évaluées selon la moyenne pondérée des cours des 10 séances précédant le 12 mars 2021, et le solde en trésorerie.

La transaction est évaluée à environ 26 milliards de dollars incluant la dette d’environ 6 milliards de dollars de Shaw, soit 10,7 fois le BAIIA de l’année civile 2021 (l’équivalent de l’Ebitda, Ndlr) d’après les estimations les plus récentes qui font consensus, ou 7,6 fois après les synergies. « Les synergies devraient se chiffrer à plus de 1 milliard de dollars annuellement dans les deux années suivant la clôture, et la transaction aura un effet relutif considérable sur le bénéfice et les flux de trésorerie par action dès la première année suivant la clôture », estime Rogers Communications

La famille Shaw deviendra l’un des plus importants actionnaires de Rogers. Brad Shaw, et un autre administrateur nommé par la famille, se joindront au conseil d’administration de Rogers après la clôture de la transaction. Le conseil d’administration de Rogers a unanimement approuvé la transaction et celui de Shaw l’a unanimement recommandée. La famille Shaw appuie entièrement et irrévocablement la transaction et les avantages attendus qui en découleront pour les clients, les communautés locales, les petites entreprises dans les provinces de l’Ouest, ainsi que pour l’ensemble du pays.

Rogers investira en effet 2,5 milliards de dollars pour mettre en place un réseau 5G dans l’Ouest canadien, stimulant ainsi la croissance économique et renforçant le secteur de l’innovation. Un nouveau fonds de 1 milliard de dollars sera spécialement créé pour offrir un accès à Internet haute vitesse aux communautés rurales, éloignées et autochtones des quatre provinces de l’Ouest. Et un montant additionnel de 3 milliards de dollars sera consacré à d’autres investissements dans les réseaux, les services et la technologie. Sous réserve de l’obtention des approbations requises, la clôture de la transaction devrait avoir lieu au premier semestre de 2022.