Résultat des courses

Kering a racheté pour 405 millions d’euros d’obligations. Le groupe de luxe (Gucci, Saint Laurent, Balenciaga, Boucheron…) annonce le succès de l’offre de rachat portant sur les quatre souches obligataires 2019, 2020, 2021 et 2022 pour un montant nominal de 405 millions d’euros (hors intérêts courus) lancée le 26 mars 2018. Les montants rachetés se sont répartis sur :

  • L’émission obligataire d’un montant de 500 millions d’euros portant intérêt au taux de 3,125% venant à échéance en avril 2019 qui a été rachetée pour un montant nominal de 200 millions d’euros. Le montant nominal en circulation sera de 300 millions d’euros après la date de règlement-livraison.
  • L’émission obligataire d’un montant de 500 millions d’euros portant intérêt au taux de 1,375% venant à échéance en octobre 2021 qui a été rachetée pour un montant nominal de 100 millions d’euros. Le montant nominal en circulation sera de 400 millions d’euros après la date de règlement-livraison.
  • L’émission obligataire d’un montant de 500 millions d’euros portant intérêt au taux de 0,875% venant à échéance en mars 2022 qui a été rachetée pour un montant nominal de 105,2 millions d’euros. Le montant nominal en circulation sera de 394,8 millions d’euros après la date de règlement-livraison.

Les obligations 2019, 2020, 2021 et 2022 sont admises aux négociations sur le marché réglementé de la Bourse du Luxembourg. La dette long terme du Groupe Kering est notée BBB+ par l’Agence Standard & Poor’s et bénéficie d’une perspective positive. Ces rachats s’inscrivent dans le cadre de la gestion active de la liquidité du Groupe et de l’optimisation de la structure de sa dette.