Bruits de marché

ADP (Aéroports de Paris) très entourée sur Euronext Paris. L’action du groupe aéroportuaire gagne 4,9%, à 173,50 €, en hausse de 9,5% depuis le début de l’année, ce qui porte sa capitalisation à 17,2 milliards d’euros. Selon BFM Business, le gouvernement va lancer la privatisation d’ADP à l’occasion de la loi PACTE. Le texte comprendra un volet permettant à l’Etat de descendre sous le seuil de 50% du capital. « Aucun autre seuil de détention ne sera fixé, ce qui permettra à l’Etat de se désengager totalement, explique BFM Business. Elle sera envoyée au conseil d’Etat le vendredi 16 mars et présentée en conseil des ministres le 18 avril prochain. Son vote à l’assemblée nationale devrait intervenir à l’automne pour démarrer la privatisation fin 2018 ». Parmi les prétendants, on trouve Vinci, déjà actionnaire à hauteur de 8%, qui fait figure de favori, mais aussi l’italien Atlantia, déjà propriétaire de l’aéroport de Nice (et qui vient d’entrer dans le capital de Getlink), et l’espagnol Ferrovial.