Bruits de marché

Whitbread profite de la cession de Costa Coffee à Coca & Cola. L’action du groupe britannique d’hôtellerie et de restauration s’envole de 15%, à 4.628 pence, après l’annonce du rachat de la deuxième chaîne de café au monde derrière Starbucks. Coca & Cola va payer 5,1 milliards de dollars (dette comprise) pour mettre la main sur les quelque 4 000 points de vente (2 422 en Grande-Bretagne, 1 399 dans le reste du monde), soit un montant supérieur aux attentes des analystes. « Les boissons chaudes sont l’un des rares segments de l’ensemble du paysage des boissons où Coca-Cola ne dispose pas d’une marque de dimension mondiale », explique James Quincey, directeur général de Coca & Cola. « Costa nous donne accès à ce marché avec une plate-forme solide de cafés ». L’opération « représente une prime importante par rapport à la valeur qui aurait été créée via une scission de cette activité et nous prévoyons de reverser une part importante du produit net aux actionnaires », a déclaré, de son côté, Alison Brittain, directrice générale de Whitbread.