Lu sur le Web

Alstom : les Français favorables à l’idée d’une nationalisation temporaire. Selon un sondage réalisé par l’institut BVA pour iTélé, une majorité de 55% y est favorable. Cette position recouvre toutefois de fortes disparités selon les préférences partisanes. Si, à gauche, la nationalisation est soutenue par une majorité forte (70%) et même écrasante à la gauche du PS (82%), elle est rejetée à droite (43% de soutien, 53% de rejet). Plus généralement, le dossier Alstom suscite de fortes critiques : 58% des Français se disent mécontents de la gestion de cette affaire par le gouvernement.