Paroles de Pros

Les arbitrages d’Edmond de Rothschild Fund Europe Synergy A. Ce fonds, géré par Philippe Lecoq et Olivier Huet, vise à générer une surperformance régulière sur un cycle économique complet par une sélection de valeurs potentiellement cibles d’OPA/OPE et de valeurs en restructuration. « Les publications de résultats du T4 sont solides et démontrent une reprise plus forte de la croissance sur 2018, les révisions en hausse étant significatives. L’accélération de la croissance organique est particulièrement visible pour les cycliques, la technologie ou des secteurs comme les hôtels et médias qui sont récompensés. Les secteurs plus défensifs et sensibles à une hausse des taux sont en revanche pénalisés », observent les gérants dans leur rapport mensuel. En février, le fonds s’est renforcé sur Daimler et s’est allégé sur Bouygues, Nokia, ThyssenKrupp, Akzo Nobel et Aéroports de Paris. Au 28 février 2018, ses principales lignes étaient les suivantes : Bouygues (5%), Akzo Nobel (4,2%), Aéroports de Paris (3,6%), Thyssenkrupp (3,6%) et Stora Enso (3,6%).