Feu au vert

Bruxelles autorise sous conditions l’acquisition de Gemalto par Thales. Pour dissiper les craintes de la Commission européenne, en matière de concurrence, Thales a proposé de céder ses activités mondiales dans le domaine des HSM (modules matériels de sécurité) à usage général, commercialisés sous la marque «nShield», à un acquéreur approprié, qui continuera à développer le produit. « Les engagements pris éliminent totalement le chevauchement d’activités entre Thales et Gemalto sur le marché des HSM à usage général pour lesquels la Commission avait constaté des problèmes de concurrence », explique Bruxelles. La Commission a dès lors conclu que l’opération envisagée, telle que modifiée par les engagements, ne poserait plus de problème de concurrence. La décision de la Commission est subordonnée au respect intégral des engagements contractés.