Feu au vert

Christian Dior : l’offre publique va pouvoir démarrer. Dans sa séance du 6 juin 2017, l’AMF a examiné le projet d’offre publique simplifiée visant les actions Christian Dior et l’a déclaré conforme (visa sous le n°17-255 en date du 6 juin 2017). Pour rappel, ce projet d’offre se décompose en une offre mixte à titre principal, assortie, à titre subsidiaire, d’une OPA et d’une OPE, dont les termes sont les suivants :

– offre mixte principale : remise, pour 1 action Christian Dior présentée, de 172 € en numéraire et 0,192 action Hermès International détenue en portefeuille par l’initiateur ;

– offre publique d’achat à titre subsidiaire : 260 € par action Christian Dior ;

– offre publique d’échange à titre subsidiaire : remise, pour 1 action Christian Dior présentée, de 0,566 action Hermès International détenue en portefeuille par l’initiateur.

Les offres subsidiaires sont plafonnées de sorte à respecter la proportion globale de 66,11% en numéraire et 33,89% en actions Hermès International.

Les actionnaires pourront apporter leurs actions Christian Dior soit à l’offre principale, soit à l’une et/ou à l’autre des offres subsidiaires, soit à l’offre principale et à l’une et/ou à l’autre des offres subsidiaires. Dans l’hypothèse où le nombre d’actions Christian Dior apportées à l’OPA subsidiaire rapporté au nombre d’actions Christian Dior apportées à l’OPE subsidiaire ne serait pas égal à 66,11% divisé par 33,89% (soit un « ratio » de 1,95 environ), un mécanisme de réduction sera mis en place.

L’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire à l’issue de l’offre, ni de demander la radiation des actions de cette société.