Verbatim

Clariant renonce à fusionner avec Huntsman. Le groupe suisse, spécialisé dans la chimie de spécialités, installé à Muttenz, près de Bâle, voulait fusionner avec son concurrent américain pour créer un nouveau leader mondial, avec un chiffre d’affaires combiné d’environ 13,2 milliards de dollars, un Ebitda ajusté de 2,3 milliards et une valeur d’entreprise d’environ 20 milliards. Mais les deux groupes ont décidé vendredi 27 octobre de renoncer à leur opération, prenant acte d’une opposition grandissante à ce projet.

« Au vu de l’accumulation continue d’actions Clariant par l’investisseur activiste White Tale Holdings et de son opposition à la transaction, qui a à présent le soutien d’autres actionnaires, nous pensons qu’il y a tout simplement trop d’incertitudes quant au fait que Clariant puisse obtenir les voix des deux tiers des actionnaires, requises pour que la transaction soit approuvée », expliquent les deux groupes chimiques dans un communiqué. Clariant et Huntsman ont convenu par ailleurs de renoncer à toute indemnité de rupture.