Verbatim

MoneyGram ne passera pas sous le contrôle d’Ant Financial. En raison de l’incapacité à obtenir le feu vert du Comité pour l’investissement étranger aux Etats-Unis (CFIUS), « malgré les efforts considérables déployés », les deux sociétés ont convenu de mettre fin à leur accord. Celui-ci prévoyait la prise de contrôle de MoneyGram International, spécialiste américain des paiements électroniques, par le bras financier du géant chinois de l’e-commerce Alibaba. Les entreprises ont annoncé leur intention de travailler ensemble sur de nouvelles initiatives stratégiques sur les marchés des transferts de fonds et des paiements numériques.