Verbatim

Parrot : les bons de souscription d’actions sont désormais négociables. Dans le cadre de l’augmentation de capital réalisée en décembre 2015, ce spécialiste des drones civils et des objets connectés a notamment émis des bons de souscription d’actions de tranche 1 (BSA 1) et de tranche 2 (BSA 2) visant à consentir aux actionnaires un instrument d’intéressement au développement futur de Parrot et à faire participer des managers à son développement futur.

Le prospectus établi à cette occasion prévoit que les BSA seront incessibles, et donc non négociables, jusqu’au 15 décembre 2020 (inclus), sous réserve des exceptions prévues à savoir notamment le droit pour tout porteur de BSA de céder et d’exercer tout ou partie de ses BSA, dans l’éventualité où les actions Parrot feraient l’objet d’une offre publique par un tiers, donnant lieu à la publication par l’AMF, avant le 16 décembre 2020, d’un avis de dépôt de l’offre.

Faisant suite à la décision du Conseil d’administration de Parrot en date du 28 janvier 2019, Parrot annonce l’admission aux négociations sur Euronext Paris, à compter de la séance du 6 février 2019, des 17.575.278 BSA 1 et des 17.575.278 BSA 2, respectivement sous les codes ISIN FR0013054269 et ISIN FR0013054335. Il est rappelé que le prix d’offre pour chacun des BSA 1 et BSA 2 est de 0,01 euro.

Les BSA, qui sont librement cessibles et exerçables depuis le 29 janvier 2019, seront librement négociables sur Euronext Paris au gré de leurs porteurs à compter du 6 février 2019. Les actions Parrot provenant de l’exercice des BSA seront des actions ordinaires de même catégorie que les actions Parrot existantes. Elles porteront jouissance courante et donneront droit, à compter de leur émission, à toutes les distributions décidées par Parrot à compter de cette date. Ces actions feront l’objet de demandes d’admission périodiques aux négociations sur Euronext Paris sur la même ligne de cotation que les actions Parrot existantes sous le même code ISIN FR0004038263.

Les principales caractéristiques des BSA sont les suivantes : 24 BSA 1 permettent au porteur, qui décide de les exercer, de souscrire à 2 actions Parrot nouvelles moyennant le paiement d’un prix d’exercice de 32,66 euros par BSA 1 (soit un prix d’exercice total de 65,32 euros pour souscrire à 2 actions nouvelles) ; 28 BSA 2 permettent au porteur, qui décide de les exercer, de souscrire à 3 actions Parrot nouvelles moyennant le paiement d’un prix d’exercice de 42,34 euros par BSA 2 (soit un prix d’exercice total de 127,02 euros pour souscrire à 3 actions nouvelles).

L’attention est attirée sur le fait que le prix d’exercice des BSA 1 et le prix d’exercice des BSA 2 sont significativement supérieurs au prix de l’offre par action Parrot (3,20 euros par action) et qu’en conséquence, les BSA ne sont pas « dans la monnaie » par rapport au prix d’offre par action. L’échéance est fixée au 15 décembre 2022.