Verbatim

Saint-Gobain a vendu ses titres Sika pour 2,56 milliards de francs suisses. Le groupe français de matériaux de construction a finalisé la cession d’environ 15,2 millions d’actions Sika détenues par sa filiale Schenker-Winkler Holding AG, représentant l’intégralité de sa participation de 10,75% du capital de Sika pour un montant total de 2,56 milliards de francs suisses. La transaction s’est faite par placement privé auprès d’investisseurs institutionnels qualifiés par voie de construction accélérée d’un livre d’ordres. Cette cession aura permis à Saint-Gobain de générer un gain brut s’élevant à 1,54 milliard d’euros depuis mai 2018.

« La participation dans Sika a constitué un investissement exceptionnel pour Saint-Gobain durant les deux dernières années. Nous avons finalisé la vente pour un montant de 2,56 milliards de francs suisses, soit environ 2,41 milliards d’euros, à comparer avec un prix d’achat de 933 millions d’euros en mai 2018. La réalisation d’un tel retour sur investissement est un développement très positif pour le Groupe. Les gains de cette cession renforceront le bilan, la flexibilité financière et la position de liquidité de Saint-Gobain dans un environnement qui demeure incertain. En fonction de l’évolution de la situation, comme mentionné fin avril, Saint-Gobain réexaminera d’ici la fin de l’année la politique du Groupe en termes de retour aux actionnaires », a déclaré Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain.

Dans le cadre de cette opération, Citigroup a agi en tant que seul coordinateur global dans le cadre du placement privé. Citigroup et Lazard ont agi en tant que conseils financiers de Saint-Gobain.