Verbatim

Si Participations : la sortie de la cote devrait intervenir fin juin 2021. Poursuivant sa mission, le liquidateur est resté fortement mobilisé pour gérer la période actuelle au mieux des intérêts de SI Participations et de ses actionnaires et a cédé en 2020 les dernières participations encore en portefeuille. La plus-value réalisée lors de la cession de la dernière ligne à enjeu du portefeuille est, en raison du contexte de crise sanitaire, inférieure à celle attendue début 2020 mais elle permettra toutefois de retourner aux actionnaires, sur la période de liquidation, le montant de 14,2 M€ estimé lors de l’entrée en liquidation. Les autres opérations résiduelles ont toutes été réalisées à une valeur proche ou légèrement supérieure à celle figurant dans les comptes.

Les capitaux propres au 31 décembre 2020 s’élèvent à 0,3 M€, après prise en compte d’un résultat déficitaire de 0,9 M€ s’expliquant par la moindre plus-value sur la dernière ligne de participation significative et le versement du 3e acompte sur liquidation d’un montant de 1,85 M€ fin octobre 2020. La trésorerie nette disponible représente 0,5 M€ au 31 décembre 2020.

Les comptes de liquidation, établis en date du 11 mars 2021, affichent un boni de 386.000 € représentant un solde à distribuer aux actionnaires de 0,92 € par action. Le versement du boni, ainsi que les formalités de sortie de la cote et radiation des titres, interviendront fin juin 2021, après approbation des comptes par l’assemblée générale des actionnaires.

Durant ses 40 années d’existence SI Participations a accompagné 444 entreprises dans leur développement, notamment dans le sud-est de la France, région d’origine de la société. Elle a cessé d’investir début 2006 et a mené à bien la réforme de son mode de gestion pour l’aligner sur celui d’un fonds de capital-investissement à durée limitée, visant une liquidation optimale de son portefeuille de participations. Depuis 2005, près de 170 M€ ont ainsi été distribués aux actionnaires via des dividendes, des offres publiques de rachat d’actions (OPRA) et plus récemment des acomptes sur liquidation, offrant à ses actionnaires un TRI brut sur le portefeuille de l’ordre de 14%.