Verbatim

Société Française de Casinos : vers une cession de ses 49% dans la SFBC. La Société Française de Casinos annonce avoir signé un protocole d’accord avec la société belge Ardent Casino International pour la cession de sa participation de 49% dans le capital de la Société Franco-Belge de Casinos (SFBC) qui exploite les casinos de Port Leucate, de Briançon, de Carnac, ainsi que sa participation de 1% dans la SCI SFBC. Cette signature marque l’aboutissement de négociations entamées sur l’exercice 2016/2017. Le montant de la transaction globale est de 2,8 millions d’euros payable immédiatement, une fois que les dernières conditions suspensives techniques usuelles auront été levées (au plus tard le 31 mars 2019).

« La concrétisation de cette opération associée à la réalisation de l’opération d’augmentation de capital avec maintien de DPS annoncée précédemment (qui résoudra la difficulté générée par la demande de remboursement de compte courant d’un actionnaire) devrait permettre au Groupe de faire face à ses principales échéances financières (notamment le versement des échéances du plan de continuation) », explique SFC. A noter toutefois que l’opération d’augmentation de capital reste conditionnée à l’obtention du visa de l’AMF et à l’obtention d’une dérogation à l’obligation de déposer une offre publique d’achat.

SFC confirme par ailleurs être toujours en discussion pour la cession du casino de Chamonix-Mont-Blanc, actuellement déficitaire. Elle confirme ainsi son recentrage stratégique sur l’exploitation de ses cinq casinos détenus majoritairement (Capvern, Châtel-Guyon, Collioure, Gruissan, Port la Nouvelle), avec l’objectif de faire progresser leurs revenus, tout en maîtrisant les coûts.