Verbatim

Spir Communication : complément de prix de 2,46 € par action. Dans le cadre de la cession de Concept Multimédia (opérant le site Logic-Immo.com) au groupe Axel Springer réalisée le 1er février 2018, Spir Communication a consenti une garantie de passif contre-garantie à hauteur de 20 millions d’euros placés en séquestre, dont les principaux termes ont été décrits dans la note d’information relative à l’offre publique de retrait ayant reçu le visa n° 18-297 de l’AMF en date du 10 juillet 2018.

Les termes du séquestre prévoyaient une libération du montant séquestré (moins les appels en garantie éventuels) en deux temps : de 75% du montant séquestré dans un délai de 10 jours ouvrés à compter du 1er février 2020 et du solde de 25% à compter du 1er février 2023. En l’absence d’appel en garantie intervenu à la date de première libération susvisée, la première tranche de 75%, correspondant à un montant de 15 millions d’euros, a été intégralement libérée par le séquestre ce jour.

Ce complément de prix lié au séquestre en lien avec la libération de la première tranche du séquestre s’élève à 2,4614 € par action (correspondant à la quote-part libérée du séquestre divisée par le nombre d’actions à la date de l’offre). Il sera payé par Sofiouest, initiateur de l’OPR, aux actionnaires éligibles, c’est-à-dire ceux ayant apporté leurs titres à l’offre dans le cadre de la procédure semi-centralisée ouverte entre le 12 juillet et le 25 juillet 2018.

Pour rappel, Spir Communication n’a plus d’activité opérationnelle et ne détient plus aucune filiale ni actif opérationnel depuis la cession de sa filiale Concept Multimédia. La société n’a pas l’intention de s’engager dans de nouvelles activités proches de ses activités antérieures ni dans aucune activité nouvelle. L’activité est donc maintenue pour les seuls besoins de la durée des garanties résiduelles.

Par ailleurs, au vu des contacts pris et des démarches entreprises, la société considère qu’il n’existe aucune perspective de cession de Spir Communication permettant une quelconque valorisation de ses déficits. Spir Communication attend par ailleurs le remboursement d’une créance de CICE inscrite à l’actif du bilan pour un montant d’environ 9,97 millions d’euros au cours de l’exercice 2020.

Dans ce contexte, la société examine actuellement les modalités selon lesquelles elle restituera à ses actionnaires les montants relatifs à la libération de la première tranche du séquestre et au remboursement du CICE, ce qui devrait intervenir au cours du second semestre 2020. Les modalités de restitution et le calendrier définitifs seront précisés par voie de communiqué ultérieur.