Bruits de marché

EDF : le scénario d’une scission est relancé. L’action du leader de l’énergie s’adjuge 2,4%, à 14,84 €, portant sa plus-value à 46,1% depuis le début de l’année. Dans un entretien publié lundi par le journal Le Monde, François de Rugy, nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, estime que le statu quo sur l’architecture d’EDF « n’est pas dans l’intérêt de l’Etat et de l’entreprise ». Et d’ajouter : « J’ai quelques idées sur la question. On en reparlera avec le président de la République, avec le Premier ministre, avec les principaux concernés. Je ne suis pas pour le changement par principe », tempère toutefois François de Rugy.