Bruits de marché

Intu Properties : l’action s’effondre de 36%, à 123,30 pence. Le consortium composé de Peel Group, du conglomérat saoudien Olayan et du canadien Brookfield Asset Management a annoncé que, « compte tenu de l’incertitude entourant les conditions macroéconomiques actuelles et de la volatilité à court terme des marchés », il « n’est pas en mesure de présenter une offre » dans les délais prévus par la réglementation, comme le communique la société foncière britannique. Le groupe d’investisseurs avait jusqu’au 30 novembre au soir pour déposer une offre ferme.