Bruits de marché

Symantec devrait être très entourée sur le Nasdaq. Selon l’agence Bloomberg, le spécialiste de la cybersécurité serait en discussions avancées en vue d’un rachat avec le fabricant de semi-conducteurs Broadcom, qui cherche à diversifier ses activités. La taille de Symantec (13,7 milliards de dollars de capitalisation, à la clôture) n’est pas un obstacle. Quatre mois après avoir échoué à acquérir Qualcomm, le fabricant américain de semi-conducteurs, Broadcom avait pris sa revanche en juillet 2018 en mettant la main sur CA, ce grand éditeur de logiciels, pour 18,9 milliards de dollars.