Les points sur les i

Ablynx repousse l’offre non sollicitée de Novo Nordisk. La biotech belge  confirme aujourd’hui avoir reçu le 22 décembre 2017 une proposition conditionnelle non sollicitée du laboratoire danois pour acquérir en numéraire la totalité des actions d’Ablynx au prix unitaire de 28 € et un CVR lié à deux événements importants à venir pouvant donner lieu à un complément de prix jusqu’à 2,50 €. « Après mûre réflexion, le conseil d’administration d’Ablynx a décidé à l’unanimité que la proposition de Novo Nordisk n’était pas dans l’intérêt de la société et de ses actionnaires, car elle sous-évalue fondamentalement le caplacizumab, le pipeline d’Ablynx, sa plate-forme, sa technologie et son savoir-faire », déclare le Dr Edwin Moses, directeur exécutif d’Ablynx. Et d’ajouter : « Le conseil ne voit aucun avantage à céder le contrôle de ses actifs sans une pleine reconnaissance de la valeur des titres détenus par les actionnaires et estime que la contrepartie proposée incluant un instrument complexe comme le CVR ne constitue pas une base de discussions ». Au final, « Nous sommes persuadés que la réalisation de notre plan stratégique créera bien plus de valeur pour les actionnaires d’Ablynx que la proposition de Novo Nordisk ». Ablynx a embauché JP Morgan comme conseiller financier pour faire valoir ses intérêts, tout en mandatant Goodwin Procter et Eubelius comme conseils juridiques.