Lu sur le Web

Electrabel de retour en Bourse ? Engie (ex-GDF Suez) pourrait procéder à une scission de ses activités belges et néerlandaises, signant le retour d’Electrabel en Bourse, croit savoir l’Echo sur son site Internet (http://www.lecho.be). Le projet, qui porte le nom de code « Bianca », est encore à un stade très préliminaire. « Chaque actionnaire d’Engie recevrait des actions d’un Electrabel réduit à ses actifs belges et néerlandais, dont les sept réacteurs nucléaires. Un moyen pour Engie d’alléger sa participation dans l’entreprise et les risques qui y sont liés, et de mieux affûter vis-à-vis des marchés son profil de groupe recentré sur les marchés émergents et la transition énergétique ». Pour Engie, « il ne s’agit que d’un projet potentiel, qui ne pourra devenir réalité que si toute une série de conditions sont remplies, tempère l’Echo. L’opération, si elle se concrétise, ne devrait pas se réaliser avant 2016 ».