Paroles de Pros

Les arbitrages d’Edmond de Rothschild Fund Europe Synergy A. Ce fonds, géré par Philippe Lecoq et Olivier Huet, vise à générer une surperformance régulière sur un cycle économique complet par une sélection de valeurs potentiellement cibles d’OPA/OPE et de valeurs en restructuration. « La volatilité s’est fortement accrue sur les marchés en mai, portée par le retour du risque politique en zone euro […] Par ailleurs, la thématique de guerre commerciale refait surface », notent les gérants dans leur rapport mensuel. En mai, « le fonds a augmenté sur le mois la part de cash du portefeuille, prenant des bénéfices sur ADP, Smiths Group et Philips, allégeant Rémy Cointreau et Burberry pour des raisons de valorisation et réduisant la position sur United Utilities compte tenu d’un scénario M&A moins probable ». Au 31 mai 2018, ses principales lignes étaient les suivantes : Bouygues (4,9%), Stora Enso (4,2%), Meggitt (3,8%), ThyssenKrupp (3,8%) et Aéroports de Paris (3,6%).