Feu au vert

Bourse d’Oslo : Le Nasdaq jette l’éponge, la voie est libre pour Euronext. Le Nasdaq a annoncé lundi 27 mai le retrait de son offre concurrente sur la place norvégienne. Cette décision tient au fait que « la condition d’acceptation minimale pour la réalisation de l’offre ne peut être remplie », comme l’a précisé la filiale nordique du Nasdaq. Pour rappel, les actionnaires d’Euronext ont unanimement voté en faveur de l’acquisition de 100% de la société Oslo Bors VPS. L’approbation des actionnaires était la dernière condition essentielle à la conclusion de la transaction, car la plupart des conditions préalables décrites dans l’offre étaient déjà remplies, y compris l’approbation du ministère des Finances de la Norvège. En conséquence, Euronext s’attend à clôturer la transaction avant la fin du 2e trimestre 2019.