Lu dans la presse

Bourbon : pas de rapprochement en vue. « Bourbon possède déjà la taille critique dans son secteur et notre flotte de navires est standardisée. L’intégration de nouveaux bateaux pourrait ainsi compliquer leur modernisation », explique Gaël Bodénès, directeur général du prestataire de services maritimes, dans un entretien à l’hebdomadaire Le Revenu. « Nous sommes ouverts à toutes les options mais il s’agit, le cas échéant, de saisir des opportunités ponctuelles plutôt que de participer à une quelconque concentration du marché ».