Lu dans la presse

Euronext : sa stratégie dans le nouvel environnement de marchés.  « L’échec de la fusion Deutsche Börse-LSE a révélé les difficultés à mettre en œuvre de grandes fusions dans un contexte de Brexit. Le projet Euronext est différent. Il est ouvert aux Bourses européennes qui sont désireuses de participer à une entreprise commerciale privée et performante, dans un modèle fédéral dont la devise est, comme l’Union européenne, « Unis dans la diversité » », explique Stéphane Boujnah, président du directoire et directeur général d’Euronext, dans un grand entretien aux Echos. Aussi, « nous menons une stratégie de reconquête. […] Nous nous développons dans de nouvelles classes d’actifs, comme les transactions sur devises, avec l’acquisition de FastMatch. Ou dans les services aux émetteurs, comme l’acquisition annoncée la semaine dernière d’InsiderLog. L’acquisition de la Bourse de Dublin nous permettra aussi de jouer un rôle central sur le marché de la dette ». Pour consulter l’entretien des Echos : https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0301189519220-stephane-boujnah-la-dette-francaise-est-une-bombe-a-retardement-2148135.php