Lu dans la presse

EuropaCorp dans le giron d’un fonds américain ? Selon Le Journal du Dimanche, Luc Besson a refusé l’offre de Jérôme Seydoux, co-président de Pathé, et « a préféré confier le destin de sa société à Vine, le financier auquel il est lié par une dette de près de 100 millions ». Néanmoins, comme le précise le JDD, « L’accord conclu entre [Luc] Besson et son nouvel ami américain doit encore être validé par le juge du tribunal de commerce de Bobigny, sous la protection duquel a été placée EuropaCorp ». L’action a clôturé à 0,999 €, vendredi 12 juillet. Quelle sera la réaction du marché, à l’ouverture ? Difficile de répondre. « Le plan de reprise de Vine n’a pas encore été dévoilé et les représentants d’EuropaCorp n’ont pas souhaité s’exprimer », indique le JDD.