Verbatim

ADP acquiert le contrôle exclusif d’AIG. Le Groupe ADP, via sa filiale à 100% ADP International, a finalisé la transaction lui permettant de détenir 51% du capital et lui donnant le contrôle exclusif d’Airport International Group (AIG), concessionnaire de l’aéroport international Queen Alia (QAIA) à Amman, qui gère 98% du trafic jordanien. Les nouveaux co-actionnaires avec lesquels le Groupe ADP investit sont les fonds d’investissement en infrastructures Meridiam et IDB Infrastructure Fund II. Edgo, déjà présent, reste co-actionnaire.

L’investissement du Groupe ADP s’élève à 265 millions de dollars. Avec cette opération, le Groupe ADP, déjà actionnaire à hauteur de 9,5 % d’AIG depuis 2007, consolidera les comptes de la société concessionnaire par intégration globale.

Opérateur de QAIA depuis le début de la concession (25 ans) en 2007, le Groupe ADP a contribué à la performance et à la croissance de l’aéroport sur les dix dernières années, explique ADP. Le trafic a cru en moyenne de 6,5% par an depuis 2007 et un nouveau terminal a été mis en service en mars 2013, puis agrandi à l’automne 2016, portant ainsi la capacité d’accueil de l’aéroport à 12 millions de passagers.

Avec la prise de contrôle d’AIG, le Groupe ADP sera en mesure de déployer son savoir-faire, son expertise et son offre de services. Les objectifs sont de renforcer le réseau aérien au départ d’Amman, d’améliorer la qualité de service offerte aux passagers et la performance des activités aéronautiques et commerciales, et enfin d’assurer un développement pérenne et socialement responsable pendant la durée restante de la concession (jusqu’en 2032).