Verbatim

Argos Soditic entre en négociation exclusive avec Henri Selmer Paris. Les associés d’Henri Selmer Paris, société familiale fondée en 1885, leader mondial de la manufacture de saxophones et acteur majeur des clarinettes et becs haut de gamme, sont entrés en négociation exclusive avec le fonds de capital-investissement Argos Soditic, en vue de la cession du capital de l’entreprise, qui compte environ 500 salariés et a généré en 2017 un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros.

Au terme de cette opération, Argos Soditic deviendrait l’actionnaire majoritaire aux côtés d’un noyau resserré de membres de la famille et de l’équipe de direction qui mènera, avec le directeur général, Jérôme Selmer, cette nouvelle phase de développement. Le capital serait également ouvert aux salariés, qui portent le savoir-faire d’excellence de l’entreprise.

Argos Soditic réalisera cet investissement sans recours à la dette. Henri Selmer Paris conservera ainsi toute sa marge de manœuvre pour investir dans ses projets d’avenir et continuer à servir les plus grands musiciens internationaux et des amateurs passionnés. Cette opération est initiée et soutenue par les 55 actionnaires représentant la 4ème et la 5èmegénération de la famille Selmer, tous descendants d’Henri Selmer, fondateur de la société.

Henri Selmer Paris fabrique dans ses ateliers de 11.000m2 à Mantes-la-Ville (Yvelines) des saxophones, clarinettes et becs haut de gamme qui requièrent une main d’œuvre hautement qualifiée dans plus de 100 métiers propres à la manufacture instrumentale. Un saxophone est composé de plus de 700 pièces, dont l’assemblage nécessite plus de 2.000 opérations, de la plaque d’alliage spécial de cuivre à l’instrument fini. Ce savoir-faire artisanal, traditionnel et unique, couplé à la capacité d’innovation et à l’utilisation de technologies de pointe (plusieurs millions d’euros par an de R&D) sont les fers de lance de la réputation internationale des instruments Selmer dont le son est reconnu par les musiciens chevronnés.

Dans le domaine du saxophone, des musiciens aussi prestigieux que Charlie Parker, John Coltrane, Stan Getz ont joué du « Selmer » et la relève actuelle continue de privilégier ces instruments d’exception, aux côtés d’amateurs passionnés tel que Thomas Pesquet qui a emporté un « Selmer » lors de son expédition à bord de la Station spatiale internationale.

Forte de sa nouvelle gamme de clarinettes, Henri Selmer Paris veut également se développer vigoureusement dans ce segment. En 2014 une nouvelle marque de saxophones et de clarinettes dénommée SeleS a été introduite pour élargir la clientèle, notamment aux amateurs, étudiants de conservatoires et musiciens professeurs. 87% des ventes sont réalisées à l’export dans plus de 60 pays, auprès d’une clientèle de distributeurs et de marchands, en relation avec les musiciens. La moitié des ventes est réalisée en Asie, au Japon et aussi en Chine où l’entreprise bénéficie de l’essor de ce marché.