Verbatim

Banimmo vend sa filiale française à Montefiore Investment. Banimmo a signé un accord avec le fonds français de « private equity » Montefiore pour la cession de la totalité des actions de sa filiale Banimmo France. L’acte de vente formel sera signé dans les tout prochains jours. Le produit de la cession et le remboursement des avances d’actionnaire procureront près de 14 millions d’euros d’apport de trésorerie à Banimmo. Ainsi, Banimmo va réduire à nouveau son endettement qui ne s’élèvera plus qu’à 84 millions d’euros après la cession, soit une division par 3 en 18 mois. Banimmo pourra ainsi se redévelopper dans son métier de base dans le secteur du bureau en Belgique, avec une structure bilantielle assainie.

Compte tenu de la nouvelle stratégie de Banimmo, « il est apparu souhaitable, pour optimiser le développement de Banimmo France et renforcer son positionnement d’acteur de référence dans la transformation de commerces de centre-ville, de l’adosser à un nouvel actionnaire, l’équipe actuelle de Banimmo France restant bien entendu en place sous la direction de son président, Olivier Durand », explique la société. Créée en 2003, Banimmo France a développé son expertise sur le marché des commerces de centre-ville français, avec des opérations emblématiques comme la restructuration du Marché Saint Germain ou des Halles Secrétan à Paris. Plus récemment elle vient de remporter l’appel d’offres pour la rénovation de la Gare du Sud à Nice, et a été retenue pour créer le « Food Square » sur et sous la dalle de La Défense à Paris.

Dans cette opération, Banimmo a été conseillée par Edmond de Rothschild Corporate Finance, assisté du cabinet Racine. Montefiore a été assisté des cabinets Franklin et PWC.