Verbatim

Gemalto fait le point sur son rapprochement avec Thales. En décembre 2017, Thales et Gemalto ont conclu un accord relatif à une offre intégralement en numéraire et unanimement recommandée, portant sur l’ensemble des actions émises et en circulation de Gemalto. Cette offre a été lancée le 27 mars 2018. « Nous œuvrons avec Thales, à l’obtention des autorisations requises auprès des autorités réglementaires et de la concurrence pour finaliser la transaction », explique le groupe spécialisé dans la cybersécurité, les technologies et les services numériques. Avec les autorisations des autorités de la concurrence compétentes en Chine, en Israël, en Nouvelle-Zélande, en Afrique du Sud, en Turquie, au niveau de l’Union européenne, en Australie et au Mexique ainsi que les décisions d’autorisation relatives aux investissements étrangers en Australie, au Canada et aux Etats-Unis (CFIUS), Thales et Gemalto ont déjà obtenu 11 autorisations réglementaires sur les 14 requises. La finalisation de l’opération devrait avoir lieu peu de temps après l’obtention de toutes les autorisations réglementaires, ce qui est attendu au premier trimestre 2019.