Verbatim

Le PDG du groupe Hybrigenics, Rémi Delansorne, s’adresse aux actionnaires, afin de les convaincre d’aller voter en faveur du rapprochement avec DMS, « une alternative permettant d’éviter la liquidation ». « Ce vendredi 6 septembre est convoquée l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires d’Hybrigenics appelés à se prononcer sur le projet de rapprochement avec DMS, explique-t-il. Il s’agit d’une opération d’apport à Hybrigenics de DMS Biotech, le pôle d’activités de DMS Group qui porte sa stratégie de diversification dans le domaine des biotechnologies, en particulier dans la recherche et le développement de la médecine régénératrice basés sur l’injection de cellules souches adipeuses, par exemple pour le traitement de l’arthrose. DMS Biotech génère déjà du chiffre d’affaires en commercialisant des dispositifs de lipofilling (technique chirurgicale d’autogreffe utilisant le tissu adipeux) en chirurgie plastique et reconstructive. En échange de cet apport, DMS Group deviendrait actionnaire à 80% d’Hybrigenics ». Et d’ajouter : « L’évaluation par le commissaire à la scission et aux apports désigné par le Tribunal de Commerce a conclu à l’équité de l’opération et un traité d’apport a été signé. Le projet est désormais soumis à l’approbation des actionnaires respectifs d’Hybrigenics et de DMS Group à l’occasion d’assemblées générales extraordinaires, pour lesquelles le quorum de 25% des votes est indispensable en première convocation ».