Verbatim

Leadmedia Group : opérations à venir sur le capital. Le spécialiste du ciblage et de la génération de leads qualifiés pour le e-commerce et les marques a rencontré tout au long de l’exercice 2017 de sérieuses difficultés économiques et financières. Dans le cadre de sa nécessaire réorganisation, la direction générale et le conseil d’administration ont ainsi poursuivi leurs démarches pour assurer la continuité d’exploitation du groupe. Les négociations engagées depuis septembre 2017 ont concerné la dette financière afin d’obtenir un nouvel accord de la BPI. La recherche de nouveaux investisseurs autour d’un futur projet de développement a également été privilégiée. En mai 2018, la BPI a signé un accord de rééchelonnement de sa créance. Le nouveau profil de cet échéancier permet de rééquilibrer le bilan consolidé du groupe. Grâce à cet accord de la BPI, le groupe a reçu ensuite des marques d’intérêt en vue d’un refinancement, entre autres de la part de M. Pascal Chevalier.

Le 24 avril dernier, le conseil d’administration a retenu l’offre de financement de M. Pascal Chevalier. Des actionnaires du groupe ont fait savoir qu’ils étaient prêts à soutenir ce nouveau projet. Deux prochaines augmentations de capital destinées à subvenir aux besoins de trésorerie à court terme sont prévues dès juin 2018 et les engagements de souscription reçus s’élèvent déjà à 350.000€, sous réserve de la réalisation par la société d’une réduction de capital préalable motivée par des pertes. A la même date, le conseil d’administration a confié à M. Pascal Chevalier la présidence du conseil. La direction générale a été confiée à M. Xavier Latil.

Dans le cadre de sa réorganisation, le groupe procédera, préalablement à la mise en œuvre des augmentations de capital, à une opération de réduction de capital motivée par des pertes. La valeur nominale des actions ordinaires de Leadmedia Group s’élevant actuellement à 0,25 € sera abaissée 0,04 €. A l’issue de cette opération, il sera procédé à une augmentation de capital réservée au profit de M. Pascal Chevalier à hauteur de 150.000 € avec l’attribution de 3.750.000 nouvelles actions ordinaires d’une valeur nominale de 0,04 €, souscrites au pair. M. Pascal Chevalier s’est engagé à souscrire à cette augmentation de capital réservée.

Une seconde opération d’augmentation de capital, aux mêmes conditions, à savoir 0,04 € pour une action ordinaire, sera proposée aux actionnaires du groupe avec le maintien de leur droit préférentiel de souscription. Cette seconde augmentation de capital est prévue également en juillet 2018 et a déjà reçu des engagements de souscription de la part d’un actionnaire de référence à hauteur de 200.000 €. Compte tenu de ces opérations importantes (accord Bpi et refinancement) formalisées début mai 2018, le conseil a souhaité retarder la publication de ses résultats 2017 afin de présenter une information la plus complète possible à ses actionnaires.

En attendant, le chiffre d’affaires du groupe Leadmedia au cours de l’exercice 2017 s’établit à 3,1 M€, contre 6,5 M€ sur la même période en 2016 avec un périmètre de consolidation plus large. A périmètre comparable, le CA 2016 représentait 3,6 M €, la contraction du chiffre d’affaires à périmètre constant et sur 12 mois représente ainsi 500 K€ (-15 %). Le résultat d’exploitation du groupe présente une perte de 2,153 millions en 2017, contre une perte de 0,895 millions en 2016. Cette aggravation des pertes est essentiellement liée à la chute du chiffre d’affaires qui n’a pas été compensée par une réduction aussi rapide des coûts d’exploitation. Des charges non récurrentes ainsi que celles liées à la réorganisation du groupe ont pesées sur le résultat de l’exercice 2017 à hauteur de 0,9 M€.

Au 31 décembre 2017, la trésorerie disponible consolidée s’élève à 689 K€, contre 551 K€ à l’ouverture de l’exercice. Une nouvelle communication aura lieu sous quinzaine annonçant notamment les détails de l’opération de refinancement attendue (taille de l’augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription, dilution potentielle des actionnaires, texte des résolutions, date et ordre du jour exhaustif de l’assemblée générale…) ; à cette occasion, l’assemblée générale sera convoquée et la société entend demander la reprise de la cotation sur le marché Euronext Growth.