Inside

Dia : l’OPA de LetterOne se termine mardi 30 avril 2019. Le fonds d’investissement de l’homme d’affaires russe Mikhaïl Fridman, qui détient déjà 29% de la chaîne de hard discount espagnole, propose d’acquérir chaque action Dia au prix de 0,67 €, ce qui fait ressortir une prime de 56,1% sur le dernier cours coté avant l’annonce et valorise l’enseigne 400 millions d’euros. Néanmoins, l’affaire est loin d’être gagnée. A la mi-avril, lorsque LetterOne a décidé de proroger d’une semaine, du 23 au 30 avril 2019, le délai d’acceptation de son offre, il n’avait reçu que 4,64% des actions.