Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. OPRA d’Aurea, OPA en vue sur SuperSonic Imagine, NR21 et GrandVision, fusions entre Just Eat et Takeaway.com et entre Mylan et Upjohn : la semaine a été très riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

Sur Euronext

Aurea lance une offre de rachat au prix de 6,50 € par action. Ce spécialiste de la régénération des déchets a déposé un projet d’offre publique de rachat d’actions portant sur un maximum de 2.300.000 actions, soit 18,84% du capital, au prix unitaire de 6,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 11,3% par rapport au cours de clôture du 31 juillet 2019 et une prime de 18,1% par rapport à la moyenne pondérée des cours sur les 3 derniers mois avant cette date.Joël Picard, qui détient via Financière 97 et Northbrook Belgium, 56,20% du capital, a fait part de son engagement de ne pas apporter ses titres à l’offre. Dans l’hypothèse où le nombre d’actions apportées à l’OPRA serait supérieur à 2.300.000 actions, il sera procédé à une réduction des demandes proportionnelle.

SuperSonic Imagine : OPA en vue du groupe Hologic à 1,50 € par action. Hologic, société de technologie médicale, et SuperSonic Imagine, spécialisée dans l’imagerie médicale par ultrasons (échographie), ont annoncé conjointement qu’Hologic Hub Ltd, filiale indirecte à 100% de Hologic, a acquis 46% des actions de SuperSonic Imagine auprès de ses principaux actionnaires au prix de 1,50 € par action. Fin août, Hologic déposera un projet d’OPA, suivie le cas échéant, d’un retrait obligatoire, portant sur les actions en circulation (à l’exception des actions déjà détenues, auto-détenues et celles faisant l’objet d’une obligation de conservation) au même prix de 1,50 € par action.

NR21 : OPA simplifiée en perspective d’Altarea Cogedim à 1,13 € par action. Altarea SCA a acquis, le 1er août 2019, auprès des actionnaires majoritaires fondateurs, 63,63% du capital de NR21. Le prix s’est élevé à 806.016 €, soit 0,94 € par action (pouvant être porté à 964.572 €, soit 1,13 €, en cas de compléments de prix liés au recouvrement de créances à recevoir).Invest Securities, en qualité d’établissement présentateur, déposera en septembre 2019, pour le compte d’Altarea un projet d’OPA simplifiée au prix de 1,13 € par action, visant les actions non encore détenues. En attendant, le cabinet Salustro & Associés a été désigné en qualité d’expert indépendant pour émettre un avis sur le caractère équitable du projet d’offre publique.Cette offre ne sera pas suivie d’une procédure de retrait obligatoire.

GrandVision : l’OPA du groupe EssilorLuxottica est en marche. EssilorLuxottica s’est porté acquéreur de la participation de HAL, représentant 76,72% du capital de GrandVision, à un prix de 28 € par action. Ce prix sera augmenté de 1,5% (soit 28,42 € par action) si l’acquisition n’est pas réalisée dans un délai de 12 mois à compter de l’annonce.Le prix total serait ainsi d’environ 5,5 milliards d’euros. A la suite de la réalisation de l’opération avec HAL, EssilorLuxottica lancera une offre publique obligatoire sur les actions de GrandVision.Le prix d’acquisition de 28 € par action fait ressortir une prime de 33,1% sur le cours de clôture de l’action GrandVision le 16 juillet 2019 (21,04 €) et une prime de 41,7% sur la moyenne pondérée des cours par les volumes sur la période de trois mois précédant le 16 juillet 2019 inclus (19,77 €).

Sur les marchés étrangers

Just Eat et Takeaway.com, spécialistes de la livraison de repas commandés en ligne, ne feront plus qu’un. Dans le cadre d’une opération de 8,2 milliards de livres (9,1 milliards d’euros) payée intégralement en titres, les actionnaires de Just Eat, cotée à Londres, recevront 0,09744 action Takeaway pour chaque action détenue, ce qui correspond à une valeur de 731 pence par action Just Eat, soit une prime de 15% par rapport au cours de clôture de vendredi. A l’issue de la transaction, les actionnaires de Just Eat détiendront 52,2% du nouvel ensemble et ceux de Takeaway 47,8%. La future plateforme (qui aurait traité 360 millions de commandes pour 7,3 milliards d’euros en 2018) occupera une position de premier plan sur de nombreux marchés importants, notamment au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Canada.

Mylan fusionne avec Upjohn, la division médicaments génériques de Pfizer. Le nouvel ensemble, propriétaire de traitements comme le Viagra, l’Epipen et le Lipitor, sera détenu à 57% par les actionnaires de Pfizer et à 43% par ceux de Mylan. Chaque action Mylan sera transformée en action de la nouvelle entité, qui devrait générer un chiffre d’affaires combiné de 19 à 20 milliards de dollars en 2020, avec un Ebitda compris entre 7,5 et 8 milliards de dollars, incluant des synergies d’environ un milliard par an d’ici 2023. La transaction, approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration des deux laboratoires, devrait être finalisée à la mi-2020, sous réserve de l’approbation des actionnaires de Mylan et des conditions de clôture habituelles.

Les opérations en cours

Capgemini confiant dans sa capacité à réussir son offre sur Altran, en dépit de l’entrée du fonds activiste Elliott dans le capital d’Altran. « Je continue à penser que c’est un prix attractif [14 € par action] et qu’il n’y a pas de raison de le changer », a expliqué Paul Hermelin, PDG de Capgemini, lors de la présentation des résultats semestriels. Ce prix représente une prime de 30% par rapport à la moyenne pondérée des cours sur le dernier mois jusqu’au vendredi 21 juin, corrigé du dividende de 0,24 € détachable le 1er juillet, et une prime de 33% sur la moyenne des 3 derniers mois. « Nous avons déclaré que l’offre serait un succès dès lors que nous obtiendrions 50,1% du capital, nous n’avons jamais fait de 90% une condition pour le succès de l’offre », a souligné Paul Hermelin. « L’opération sera réussie dès lors que nous obtiendrons le contrôle majoritaire. Je pense que le prix nous permettra d’atteindre ce 50,1% ».

Coheris : ChapsVision franchit le seuil des 20%. Par suite d’une acquisition dans le cadre de son OPA, ChapsVision, contrôlée par M. Olivier Dellenbach, détient désormais 20,12% du capital de cette société spécialisée dans l’édition de logiciels dédiés à la maîtrise et l’optimisation de la relation client. Pour rappel, ChapsVision s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 2,27 € par action (dividende de 0,03 € payé le 3 juillet). Ce prix représente une prime de 27% sur le cours du 21 mai 2019. A noter que l’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 5 septembre au 9 octobre 2019.

Bruxelles autorise l’acquisition de Celgene par Bristol-Myers Squibb (BMS). La transaction crée des chevauchements horizontaux entre les produits commercialisés et les produits en développement des deux sociétés dans les domaines des maladies auto-immunes, de l’oncologie et des maladies fibrotiques. Néanmoins, à la suite de son enquête sur le marché, la Commission européenne a conclu que l’opération envisagée ne poserait pas de problème de concurrence compte tenu du nombre de concurrents réels et potentiels et de son impact limité sur les marchés de l’Espace économique européen.

Les résultats

April : Andromeda Investissements sous les 90%. A l’issue de son OPA au prix de 21,60 € par action, cette structure détenue par des fonds gérés par CVC Capital Partners détient désormais 88,83% du capital de ce courtier en assurances.

Tours de table

Artea : Arteme au-delà des 90%. Par suite d’acquisition hors marché, cette société contrôlée par M. Philippe Baudry détient désormais 93,75% du capital et 85,93% des droits de vote de cette société foncière. Dans le même temps, M. Bruno Hanrot a franchi en baisse le seuil de 5% du capital et ne détient plus aucune action Artea.

A savoir

Fashion Bel Air : belle plus-value sur l’exercice. L’entreprise spécialisée dans la création de prêt-à-porter féminin annonce qu’au terme d’une procédure d’éviction initiée par le bailleur des locaux de la boutique située 26 avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris, et suite à un rapport d’expertise judiciaire, elle a perçu une indemnité d’éviction. Cette indemnité représente une plus-value brute de 5,5 millions d’euros qui se traduira dans les comptes de l’exercice en cours dont la clôture est au 31 mars 2020. D’autres arbitrages de boutiques dans le réseau sont en cours de réalisation et devraient générer des plus-values de cession sur l’exercice, est-il précisé.

Grand Marnier : il y aura un complément de prix ! Le groupe Campari a conclu un accord préliminaire pour la vente de la villa « Les Cèdres », située à Saint-Jean Cap-Ferrat, dans le sud de la France. Le prix de vente s’élève à 200 millions d’euros, dont Campari conservera 80 millions d’euros. La transaction devrait être finalisée le 31 octobre 2019 au plus tard. Dans le cadre de l’OPA, ouverte du 18 mai au 21 juin 2016 au prix de 8.050 € par action, Davide Campari-Milano s’est engagé à verser à tous les actionnaires de Grand Marnier, outre le prix de l’offre, un complément de prix potentiel en cas de cession réussie de la villa. Le montant, qui sera prochainement dévoilé, ne sera distribué qu’aux seuls actionnaires ayant apporté leurs actions à l’offre publique.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un week-end relaxant et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés