Inside

OPA, OPE, fusions, rumeurs… La synthèse de la semaine. Lancement de l’OPA d’EssilorLuxottica sur GrandVision (commerce de détail en optique), enchères réussies pour CD&R pour acquérir Morrisons (supermarchés), OPA amicales de Qualcomm et SSW Partners sur Veoneer (technologie automobile) et de Dotdash sur Meredith (presse et télévision locale), sans oublier l’ouverture de l’offre inamicale de Greiner sur Recticel (mousses de polyuréthane) : la semaine a été riche. Voici ce qu’il faut en retenir.

Les nouveautés

EssilorLuxottica lance son OPA sur GrandVision. Après avoir acquis cet été la participation de HAL, représentant 76,72% du capital de GrandVision, conformément au contrat de cession conclu le 30 juillet 2019, le géant de l’optique lance son offre publique au prix de 28,42 € par action. Ce prix correspond au montant payé dans le cadre du contrat de cession et représente le prix le plus élevé payé au cours des 12 mois précédant l’annonce de l’offre, constituant donc un « prix équitable » au sens de la « Loi néerlandaise sur la Surveillance financière ». EssilorLuxottica, qui détient 86,67 % du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues jusqu’au 3 décembre 2021. Après la clôture, le groupe a l’intention de retirer le titre de la cote d’Euronext Amsterdam.

Morrison Supermarkets : CD&R emporte les enchères. Market Bidco (CD&R Bidco), nouvelle entité constituée par Clayton, Dubilier & Rice, va pouvoir acquérir la 4e chaîne de supermarchés au Royaume-Uni derrière Tesco, Sainsbury’s et Asda. Au terme de la procédure d’enchères, elle a en effet proposé l’offre la plus élevée avec un prix fixé à 287 pence par action, soit une prime de 61,2% par rapport au cours de clôture de 178 pence avant le début de la période d’offre. Ce prix valorise Morrisons à environ 7,1 milliards de livres sterling sur une base entièrement diluée et implique une valeur d’entreprise de 9,8 milliards de livres. Dans ces conditions, le conseil d’administration de Morrisons recommande à l’unanimité l’offre finale de CD&R. Celle-ci est définitive et ne peut être augmentée à moins qu’un tiers n’annonce une intention ferme de faire une offre.

Qualcomm et SSW Partners lance une OPA amicale sur Veoneer. À la suite d’un accord définitif, le fabricant américain de semi-conducteurs en partenariat avec une société d’investissement va pouvoir acquérir cette entreprise de technologie automobile qui développe notamment des systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS). Qualcomm propose d’acquérir chaque action Veoneer au prix de 37 €, ce qui représente une valeur totale des capitaux propres de 4,5 milliards de dollars. Ce prix fait ressortir une prime de 18% par rapport à l’accord antérieur de Veoneer avec Magna International (31,25 €), qui a été résilié, et une prime de 86% par rapport au cours non affecté avant l’annonce de l’accord Magna. La transaction a été approuvée par les conseils d’administration de Qualcomm et Veoneer et est soumise aux approbations réglementaires.

Dotdash, la branche média digital d’IAC, lance une OPA amicale sur Meredith, éditeur de magazines (Better Homes & Gardens, Southern Living, InStyle…), de télévisions locales et de sites Internet (Myspace). À la suite d’un accord, Dotdash va acquérir Meredith dans le cadre d’une transaction en espèces d’un montant de 2,7 milliards de dollars. Pour chaque action Meredith cotée à New York, Dotdash offre 42,18 $, à comparer à un dernier cours de 54,59 $, lequel affiche toutefois une hausse de 184% depuis le début de l’année. Le nouvel ensemble, qui s’appellera Dotdash Meredith et sera dirigée par le PDG de Dotdash, Neil Vogel, devrait être l’un des plus grands éditeurs en Amérique avec des marques leaders dans les catégories commerciales les plus rentables en ligne, comme la maison, la santé, l’alimentation, la finance, la parentalité et la beauté. La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de l’année.

Les offres en cours

Recticel : l’OPA inamicale de Greiner sera ouverte du 14 octobre au 17 décembre 2021. L’Autorité belge des services et marchés financiers (FSMA) a approuvé le prospectus du groupe autrichien Greiner dans le cadre de son offre publique non sollicitée sur Recticel au prix de 13,50 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 10,6% sur le cours du 11 mai 2021, dernière séance avant l’annonce de l’opération, et une prime de 17,3% sur la moyenne des 6 derniers mois avant cette date. Recticel estime toujours que l’offre de Greiner ne répond pas aux intérêts légitimes des parties prenantes et en plus sous-évalue l’entreprise, spécialiste des mousses de polyuréthane. Le conseil d’administration a d’ailleurs reçu une attestation d’équité de KBC Securities indiquant que le prix d’offre n’est pas équitable envers les actionnaires.

Voluntis : l’OPA simplifiée se terminera vendredi 15 octobre 2021. Aptar Group, qui détient au moins 74,88% du capital de ce pionnier des thérapies numériques, s’engage à acquérir les actions Voluntis non détenues au prix unitaire de 8,70 €. Ce prix représente une prime de 110% par rapport au cours sur Euronext Growth Paris, le 18 juin 2021, dernière séance avant l’annonce, et une prime de 91% sur la moyenne des 90 séances précédant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

SQLI désigne un expert indépendant. À la suite de l’annonce du projet d’OPA volontaire au prix de 30 € par DBAY Advisors, déjà actionnaire de SQLI à hauteur de 28,6% du capital, le conseil administration de SQLI a désigné le cabinet Finexsi en qualité d’expert indépendant en vue de l’établissement du rapport sur les conditions financières de l’offre. Le conseil d’administration a suivi la proposition faite par le comité ad hoc et se réunira à nouveau pour émettre un avis motivé. Le rapport de l’expert indépendant et l’avis motivé du conseil d’administration figureront dans le projet de note en réponse qui sera établi par SQLI et soumis au visa de l’AMF.

Sorties de cote

Iliad : le retrait obligatoire interviendra jeudi 14 octobre 2021 au prix de 182 € par action. Il portera sur 913 246 actions, représentant 1,53% du capital et 1,76% des droits de vote du groupe de télécommunications, maison mère de Free. La suspension de la cotation des actions Iliad est maintenue jusqu’à nouvel avis.

Cecurity.com : Isagri prend le contrôle, sortie de cote en vue. Cet éditeur de logiciels va acquérir cette société franco-belge spécialisée dans l’archivage électronique et les solutions de coffres-forts numériques. À l’issue de cette opération, Isagri détiendra plus de 90% des actions Cecurity.com et engagera un processus de retrait des actions sur Euronext Access, dont les conditions ne sont pas encore précisées. Au cours actuel de 0,83 €, en hausse de 43% depuis le début de l’année, Cecurity.com affiche une capitalisation de 8 millions d’euros. Pour rappel, l’inscription de Cecurity.com sur le marché libre d’Euronext Paris a eu lieu, le 26 février 2009, au prix de 0,85 € par action.

À savoir

Unibail-Rodamco-Westfield : Xavier Niel monte au-delà des 20%. Après avoir franchi le seuil de 10%, puis celui de 15% en 2021, le fondateur d’Iliad, maison mère de Free, a franchi en hausse le seuil de 20%, via ses deux sociétés Rock Investment et NJJ Market, et détient désormais 23,24% du capital et des droits de vote de cette foncière spécialisée dans les centres commerciaux. Dans un courrier adressé à l’AMF, Xavier Niel indique ne pas avoir l’intention de prendre le contrôle d’URW, mais envisage de poursuivre ses achats en fonction des conditions de marché.

Eutelsat accroît sa participation dans OneWeb. L’opérateur de satellites a exercé une option d’achat pour un montant total de 165 millions de dollars sur une partie du dernier investissement de Bharti dans OneWeb, ce qui porte sa participation de 17,6% à 22,9%. Cette opération a été réalisée dans des conditions financières identiques à celles de la prise de participation initiale d’Eutelsat à hauteur de 550 millions de dollars, annoncée en avril et conclue le 8 septembre. La finalisation de cette dernière acquisition est attendue aux alentours de fin 2021, sous réserve des autorisations réglementaires.

Readly AB a signé un accord pour acquérir Toutabo. Avec cette opération, le groupe suédois Readly acquiert 97,32% des actions de cet éditeur du kiosque numérique ePresse.fr. Le prix d’achat s’élève à environ 8,2 millions d’euros, avec une contrepartie initiale de 3,9 millions d’euros versée lors du closing de l’acquisition et un complément de prix de 4,3 millions d’euros à verser avant fin janvier 2024, sous réserve de la réalisation de certains objectifs. Dans le cadre de cette opération, 65,5% de l’achat initial seront payés en espèces tandis que 34,5% le seront en actions Readly émises à la clôture de l’acquisition. Le prix par action correspond à 31,47 couronnes suédoises. Sur la base du dernier cours sur Euronext Access (2,40 €), Toutabo capitalise 12 millions d’euros.

SMCP : vers un changement de tour de table. GLAS, en sa qualité de Trustee au titre des obligations échangeables en actions SMCP émises en 2018 par European TopSoho, a notifié à ce dernier, actionnaire majoritaire de SMCP à hauteur de 53% du capital, la survenance d’un cas de défaut lié à l’absence de remboursement de cet emprunt à son échéance. À la suite de la notification de ce défaut, GLAS envisage de réaliser le nantissement sur les actions SMCP à compter du 19 octobre 2021, qui résulterait en (i) la prise de possession temporaire par le Trustee de la propriété des actions nanties jusqu’à 29% du capital social et (ii) la nomination d’un mandataire professionnel en charge de vendre les actions nanties à un tiers. European TopSoho a initié un recours.

L’équipe du Journal des OPA vous souhaite un grand week-end et vous remercie de votre fidélité.

© Médiange. Tous droits réservés

Partager