Prolongations

Dia : LetterOne prolonge son OPA jusqu’au 6 mai inclus. Après la publication des comptes de Dia, qui montrent une « détérioration continue des résultats », le fonds d’investissement de l’homme d’affaires russe Mikhaïl Fridman, qui détient déjà 29% de la chaîne de hard discount espagnole, a informé le régulateur (CNMV) qu’il souhaitait prolonger son OPA de cinq jours supplémentaires. LetterOne propose toujours d’acquérir chaque action Dia au prix de 0,67 €, ce qui valorise l’enseigne 400 millions d’euros, mais abaisse les conditions d’acceptation minimales à 50% du capital.