Prodware : l’OPA sera rouverte du 7 au 18 février 2022

Phast Invest, qui détient désormais de concert 85,78% du capital de cette société spécialisée dans l’édition-intégration et l’hébergement de solutions de gestion, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 8,80 €. Ce prix fait ressortir une prime de 66% sur le cours du 19 octobre 2021 et de 66,5% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. Phast Invest n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

SQLI : l’OPA sera rouverte du 2 au 15 février 2022

Synsion BidCo, société contrôlée par DBAY Advisors, qui détient 65,30% du capital de cette agence digitale spécialisée dans le e-commerce, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 31 € par action. Ce prix représente une prime de 18,3% sur le dernier cours coté avant l’annonce, au 22 septembre 2021, et une prime de 20,6% sur la moyenne des 60 dernières séances avant cette date. DBAY Advisors a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire s’il détient 90% du capital et des droits de vote à l’issue de l’offre.

Suez : l’OPA sera rouverte du 12 au 27 janvier 2022

Suez : l’OPA sera rouverte du 12 au 27 janvier 2022. Veolia Environnement, qui détient désormais 86,22% du capital, s’engage de nouveau à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 19,85 €. Ce prix fait ressortir une prime de 98,7% sur le dernier cours coté au 30 juillet 2020, dernière séance avant l’annonce d’Engie sur la revue stratégique de ses actifs et notamment de ses options en ce qui concerne sa participation dans Suez. Ce prix fait également apparaître une prime de 97,3% sur la moyenne des cours des 3 derniers mois avant cette date. Si les conditions requises sont remplies, à savoir la détention d’une fraction du capital ou des droits de vote supérieure à 90%, Veolia demandera la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Natixis : l’OPA de BPCE est prorogée

Natixis : l’OPA de BPCE est prorogée. La durée de l’offre publique d’achat simplifiée de BPCE au prix de 4 € par action visant les actions Natixis est prolongée pour une durée de six jours de Bourse, soit jusqu’au vendredi 9 juillet 2021 inclus (cf. notamment l’avis 221C1617 publié par l’AMF le 1er juillet 2021). « Une part du capital de Natixis (et donc du flottant résiduel) est détenue par des fonds indiciels qui n’ont pas été en mesure de décider l’apport à l’offre tant que BPCE n’avait pas franchi le seuil de détention de 85% », explique la banque mutualiste. La prolongation de la durée de l’offre vise à permettre notamment à ces fonds indiciels de prendre leur décision en tenant compte du niveau de détention atteint par BPCE à ce jour. Le 1er juillet, BPCE détient à la clôture du marché une participation de 86,66% au capital de Natixis. Les intentions de BPCE demeurent les mêmes notamment quant à la mise en œuvre d’un retrait obligatoire si les conditions sont remplies à l’issue de l’offre.

Devoteam : l’OPA sera rouverte du 3 au 16 décembre 2020

Devoteam : l’OPA sera rouverte du 3 au 16 décembre 2020. A l’issue de l’offre publique close le 30 novembre, la société Castillon, contrôlée par MM. Godefroy et Stanislas de Bentzmann, détient désormais 72,40% du capital du groupe de conseil en technologies. Castillon s’engage donc de nouveau à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 98 €. Ce prix fait ressortir une prime de 24,8% par rapport au dernier cours coté avant l’annonce de l’offre, le 9 juillet 2020, et une prime de 34,8% sur la moyenne des cours des 60 séances avant cette date.

Nexi et Nets prolongent leurs négociations exclusives

Nexi et Nets prolongent leurs négociations exclusives. Le spécialiste italien des paiements électroniques Nexi a déclaré mercredi avoir convenu de prolonger jusqu’au 16 novembre prochain les négociations exclusives avec son concurrent danois Nets en vue d’une éventuelle fusion des deux groupes. Le 2 novembre dernier, Nexi avait annoncé l’ouverture d’une période de pourparlers sur dix jours dans le cadre de cette opération « tout en actions » évaluée à 6,8 milliards d’euros. La transaction serait exécutée comme une fusion, avec des engagements de conservation à long terme par les actionnaires actuels de Nets, y compris Hellman & Friedman.

IntegraGen : l’OPA est rouverte du 30 octobre au 12 novembre 2020

IntegraGen : l’OPA est rouverte du 30 octobre au 12 novembre 2020. OncoDNA, qui détient désormais 59,10% du capital de cette société spécialisée dans les services de séquençage ADN et les analyses bio-informatiques, s’engage à acquérir la totalité des titres non détenus au prix de 2,20 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 36,2% sur le dernier cours coté avant l’annonce, le 8 juillet 2020, et de 7,4% par rapport à la moyenne pondérée des 60 dernières séances avant cette date.

Explosifs et Produits Chimiques (EPC) : le projet d’OPA simplifiée est repoussé

Explosifs et Produits Chimiques (EPC) : le projet d’OPA simplifiée est repoussé. En novembre 2019, les actionnaires d’E.J. Barbier, holding de contrôle détenant 67,46% du capital de la Société Anonyme d’Explosifs et de Produits Chimiques (EPC) ainsi que 3.777 parts de fondateur (12,82% des parts), sont entrés en négociations exclusives avec Argos Wityu. En cas de réalisation de cette opération, 4 Décembre SAS (société de reprise contrôlée par quatre fonds gérés par Argos) déposerait une OPA simplifiée sur le solde du capital de cet expert de la démolition urbaine ou industrielle au prix de 429 € par action et de 480 € par part de fondateur. Le prix de 429 € fait ressortir une décote de 48,9% par rapport au dernier cours coté avant l’annonce.

4 Décembre SAS et les actionnaires d’E.J. Barbier ont informé le conseil d’administration d’EPC de la signature d’un avenant au contrat d’acquisition. Celui-ci prévoit le report au dernier trimestre 2020 de la date butoir pour satisfaire l’ensemble des conditions suspensives à la transaction. Il prévoit notamment la fixation au 29 septembre 2020 de la date ultime à laquelle 4 Décembre SAS pourrait renoncer du fait de la survenance d’un événement ayant un effet significativement défavorable sur l’activité, les actifs, les passifs, la situation financière ou les résultats du groupe EPC et notamment du fait du Covid-19. Sous réserve de la réalisation des conditions suspensives, la réalisation de la transaction devrait donc à présent intervenir au cours du 4e trimestre 2020.

Le conseil d’administration a décidé, en conséquence, de convoquer une nouvelle assemblée générale des porteurs de parts de fondateur afin de soumettre à leur suffrage la prorogation de la durée de la mission d’expertise de M. Gilles de Courcel. Si cette assemblée approuve cette prorogation, le conseil prorogera également la durée de la mission d’expertise du cabinet Ledouble, afin que les experts puissent rendre un rapport commun dans des délais compatibles avec le calendrier révisé.

En cas de réalisation de la transaction, 4 Décembre déposera une OPA simplifiée sur le solde du capital de la société EPC au prix de 429 € par action. 4 Décembre n’a pas l’intention de solliciter la mise en œuvre d’un retrait obligatoire à l’issue de cette offre publique. Il est rappelé que, dans l’hypothèse où le rapport de l’expert indépendant conclurait à une valorisation par action EPC supérieure à 429 €, 4 Décembre pourrait encore décider de ne pas réaliser la transaction.


Altran Technologies : l’OPA est rouverte du 16 au 27 mars 2020

Altran Technologies : l’OPA est rouverte du 16 au 27 mars 2020. Par arrêt de ce jour, la Cour d’appel de Paris a rejeté les recours formés à l’encontre de la décision de conformité de l’offre publique d’achat de Capgemini. Dès lors, et conformément aux engagements pris, l’OPA initiée par Capgemini visant les actions Altran Technologies sera rouverte du 16 au 27 mars 2020 inclus. Capgemini, qui détient 54,17% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 14,50 €. Pour rappel, ce prix fait ressortir une prime de 29,1% sur le cours au 24 juin 2019 (11,23 €), dernière séance avant l’annonce de l’offre, et une prime de 37,4% sur la moyenne des cours sur les 3 mois précédant cette date (10,55 €).

Altran Technologies : l’OPA sera rouverte du 28 janvier au 10 février 2020

Altran Technologies : l’OPA sera rouverte du 28 janvier au 10 février 2020. Capgemini, qui détient désormais 53,57% du capital de cette société de conseil et d’ingénierie, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 14,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 29,1% sur le cours au 24 juin 2019 (11,23 €), dernière séance avant l’annonce de l’offre, et une prime de 37,4% sur la moyenne des cours sur les 3 mois précédant cette date (10,55 €).

DNXcorp : l’offre sera prolongée jusqu’au 23 décembre 2019

DNXcorp : l’offre sera prolongée jusqu’au 23 décembre 2019. Des actionnaires n’ayant pas reçu d’informations relatives à l’offre contractuelle de rachat de la part de leur établissement financier, la société spécialisée dans la valorisation d’audience sur Internet a décidé de prolonger de 4 jours de négociation son offre. Celle-ci, ouverte depuis le 27 novembre 2019, se clôturera donc le 23 décembre 2019 à 17h30. Les opérations de règlement-livraison seront réalisées le 30 décembre 2019. Cette offre, qui porte sur un maximum de 1.500.000 actions représentant 52,92% du capital, est lancée au prix de 4,45 € par action DNXcorp. Ce prix représente une prime de 31,7% par rapport au cours du 18 octobre 2019 sur Euronext Growth Paris et une prime de 31,7% par rapport à la moyenne pondérée des cours sur les 3 derniers mois avant cette date.

Osram : l’OPA d’AMS est rouverte du 11 au 24 décembre 2019

Osram : l’OPA d’AMS est rouverte du 11 au 24 décembre 2019. Le groupe autrichien, spécialisé dans les capteurs optiques, a d’ores et déjà dépassé le seuil d’acceptation minimal, qui avait été abaissé de 62,5% à 55%. Les résultats de son offre seront publiés le 10 décembre 2019. En attendant, AMS a décidé d’ouvrir une période d’acceptation supplémentaire du 11 au 24 décembre 2019 et a l’intention d’inviter ses actionnaires à une assemblée générale extraordinaire, qui se tiendra en janvier 2020, pour autoriser un projet de levée de fonds propres. Pour rappel, AMS offre 41 € par action Osram, soit une prime de 42% sur le cours précédant les premiers mouvements spéculatifs (28,92 €). A ce niveau, le spécialiste allemand de l’éclairage est valorisé près de 4,6 milliards d’euros.

Latécoère : l’OPA sera rouverte du 9 au 20 décembre 2019

Latécoère : l’OPA sera rouverte du 9 au 20 décembre 2019. SCP SKN Holding I (Searchlight Capital Partners), qui détient désormais 62,76% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix de 3,85 € par action. Ce prix fait ressortir une prime de 34,1% sur le dernier cours coté au 28 juin 2019, dernière séance avant l’annonce de l’offre, et une prime de 22,3% sur la moyenne pondérée des cours sur les 3 mois précédant cette date. Si les conditions requises sont remplies, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Altran Technologies : l’OPA de Capgemini fait l’objet d’un recours

Altran Technologies : l’OPA de Capgemini fait l’objet d’un recours devant la cour d’appel. Le 15 octobre 2019, l’AMF a fait connaître la date d’ouverture de l’OPA de Capgemini visant les actions Altran Technologies, soit le 16 octobre 2019, et indiqué que la date de clôture serait fixée après réception par l’AMF des éléments justificatifs concernant l’autorisation de la Commission européenne au titre du contrôle des concentrations. Le 24 octobre 2019, Capgemini a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la Commission européenne pour son projet d’acquisition d’Altran Technologies.

Le même jour, un recours en annulation contre la décision de conformité de l’offre publique et un recours en annulation contre le visa de la note en réponse d’Altran Technologies ont été formés devant la cour d’appel de Paris. Une demande de sursis à exécution de la décision de conformité a également été formée. Dans ces conditions, la date de clôture de l’OPA sera précisée ultérieurement.

Coheris : l’OPA est rouverte du 15 au 28 octobre 2019 inclus

Coheris : l’OPA est rouverte du 15 au 28 octobre 2019 inclus. ChapsVision, qui détient désormais 64,33% du capital de cette société spécialisée dans l’édition de logiciels dédiés à la maîtrise et l’optimisation de la relation client, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix de 2,27 € par action. Ce prix représente une prime de 27% sur le cours du 21 mai 2019 et une prime identique sur la moyenne des cours des 3 derniers mois avant cette date. A noter que l’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

Spark Therapeutics : Roche prolonge de nouveau son OPA

Spark Therapeutics : Roche prolonge de nouveau son OPA. Afin de donner plus de temps à la Federal Trade Commission et à l’Autorité de la concurrence du Royaume-Uni, le groupe pharmaceutique suisse a décidé de prolonger la date de clôture de son OPA jusqu’au 30 octobre 2019. Toutes les conditions de l’offre restent inchangées pendant cette période. Pour rappel, Roche s’engage à acquérir toutes les actions de Spark Therapeutics au prix unitaire de 114,50 $. Ce prix fait ressortir une prime de 122% par rapport au cours de clôture du 22 février 2019 sur le Nasdaq et valorise ce laboratoire américain spécialisé dans la thérapie génique 4,3 milliards de dollars.

Spark Therapeutics : Roche reporte de nouveau l’échéance de son OPA

Spark Therapeutics : Roche reporte de nouveau l’échéance de son OPA. Pour pouvoir finaliser en toute quiétude le rachat du laboratoire américain spécialisé dans la thérapie génique et fournir un délai supplémentaire aux autorités de régulation, le groupe pharmaceutique suisse a décidé de prolonger la date de clôture de son OPA jusqu’au 1er octobre 2019. Pour rappel, Roche s’engage à acquérir toutes les actions de Spark Therapeutics au prix unitaire de 114,50 $. Ce prix fait ressortir une prime de 122% par rapport au cours de clôture du 22 février 2019 sur le Nasdaq et valorise Spark Therapeutics 4,3 milliards de dollars.

Spark Therapeutics : Roche reporte encore l’échéance de son OPA

Spark Therapeutics : Roche reporte encore l’échéance de son OPA. Pour pouvoir finaliser en toute quiétude le rachat du laboratoire américain spécialisé dans la thérapie génique, le groupe pharmaceutique suisse a décidé de prolonger la date de clôture de son OPA jusqu’au 30 avril 2020. Pour rappel, Roche s’engage à acquérir toutes les actions de Spark Therapeutics au prix unitaire de 114,50 $. Ce prix fait ressortir une prime de 122% par rapport au cours de clôture du 22 février 2019 sur le Nasdaq et valorise Spark Therapeutics 4,3 milliards de dollars.

Panalpina : DSV prolonge son OPE amicale du 26 juin au 17 juillet 2019

Panalpina : DSV prolonge son OPE amicale du 26 juin au 17 juillet 2019. Pour chaque action Panalpina, le groupe danois de logistique offre 2,375 actions nouvelles DSV, ce qui équivaut à un prix d’offre implicite de 195,80 francs suisses sur la base des cours du 29 mars et fait ressortir une prime de 42,9% sur le cours du 15 janvier 2019, dernière séance avant l’annonce de la première proposition de DSV. Avec Panalpina, DSV deviendra ainsi le numéro quatre mondial de la logistique, derrière DHL Logistics, filiale de Deutsche Post, le suisse Kuehne & Nagel et DB Schenker, filiale de l’opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn.

Spark Therapeutics : Roche repousse encore l’échéance de son OPA

Spark Therapeutics : Roche repousse encore l’échéance de son OPA. Suite à une demande de renseignements supplémentaires de la part de la Federal Trade Commission, l’offre, qui devait expirer le vendredi 14 juin 2019, est désormais prorogée jusqu’au 31 juillet 2019. Tous les termes et conditions de l’offre restent inchangés durant cette nouvelle période. Le groupe pharmaceutique suisse s’engage à acquérir toutes les actions de ce laboratoire américain spécialisé dans la thérapie génique au prix unitaire de 114,50 $. Ce prix fait ressortir une prime de 122% par rapport au cours de clôture du 22 février 2019 sur le Nasdaq et valorise Spark Therapeutics 4,3 milliards de dollars.

Euronext prolonge de nouveau son offre sur la Bourse d’Oslo

Euronext prolonge de nouveau son offre sur la Bourse d’Oslo. Le principal opérateur paneuropéen, qui gère déjà les places de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, a décidé d’étendre la période d’acceptation de son offre sur Oslo Bors VPS jusqu’au 31 mai 2019. Euronext attend actuellement l’approbation finale du ministère des Finances norvégien, qui devrait être disponible à la mi-mai 2019. Toutes les autres conditions de son offre (révisée le 11 février 2019) demeurent inchangées. Euronext propose d’acquérir chaque action au prix de 158 couronnes norvégiennes, ce qui représente une prime de 44% sur le cours d’Oslo Bors VPS du 17 décembre 2018.

Dia : LetterOne prolonge son OPA jusqu’au 6 mai inclus

Dia : LetterOne prolonge son OPA jusqu’au 6 mai inclus. Après la publication des comptes de Dia, qui montrent une « détérioration continue des résultats », le fonds d’investissement de l’homme d’affaires russe Mikhaïl Fridman, qui détient déjà 29% de la chaîne de hard discount espagnole, a informé le régulateur (CNMV) qu’il souhaitait prolonger son OPA de cinq jours supplémentaires. LetterOne propose toujours d’acquérir chaque action Dia au prix de 0,67 €, ce qui valorise l’enseigne 400 millions d’euros, mais abaisse les conditions d’acceptation minimales à 50% du capital.

Spark Therapeutics : Roche repousse de nouveau l’échéance de son OPA

Spark Therapeutics : Roche repousse de nouveau l’échéance de son OPA. L’offre, qui avait été prolongée jusqu’au 2 mai, est désormais prorogée jusqu’au 3 juin 2019, en raison d’un examen plus long que prévu des autorités américaines. Tous les termes et conditions de l’offre restent inchangés durant cette nouvelle période. Le groupe pharmaceutique suisse s’engage à acquérir toutes les actions de ce laboratoire américain spécialisé dans la thérapie génique au prix unitaire de 114,50 $. Ce prix fait ressortir une prime de 122% par rapport au cours de clôture du 22 février 2019 sur le Nasdaq et valorise Spark Therapeutics 4,3 milliards de dollars.

Parrot : l’OPA est rouverte ce jour et jusqu’au 7 mai 2019

Parrot : l’OPA est rouverte ce jour et jusqu’au 7 mai 2019. Horizon, contrôlée par M. Henri Seydoux et sa famille, qui détient désormais 57,26% du capital et 84,94% des BSA existants, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 3,20 € et la totalité des bons non détenus au prix unitaire de 0,01 €. Ce prix fait apparaître une prime de 82,9% sur le cours de clôture du 27 novembre 2018 (1,75€) et de 23,9%, sur la moyenne pondérée des cours sur les 3 mois précédents. A noter que l’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

Parrot : l’OPA sera rouverte du 23 avril au 7 mai 2019

Parrot : l’OPA sera rouverte du 23 avril au 7 mai 2019. Horizon, contrôlée par M. Henri Seydoux et sa famille, qui détient désormais 57,26% du capital et 84,94% des BSA existants, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 3,20 € et la totalité des bons non détenus au prix unitaire de 0,01 €. Ce prix fait apparaître une prime de 82,9% sur le cours de clôture du 27 novembre 2018 (1,75€) et de 23,9%, sur la moyenne pondérée des cours sur les 3 mois précédents. A noter que l’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire.

Spark Therapeutics : Roche repousse l’échéance de son OPA

Spark Therapeutics : Roche repousse l’échéance de son OPA. L’offre, qui devait expirer le 3 avril 2019, à minuit, heure de New York, est prolongée jusqu’au 2 mai 2019. Le groupe pharmaceutique suisse s’engage à acquérir toutes les actions de ce laboratoire américain spécialisé dans la thérapie génique au prix unitaire de 114,50 $. Ce prix fait ressortir une prime de 122% par rapport au cours de clôture du 22 février 2019 sur le Nasdaq et valorise Spark Therapeutics 4,3 milliards de dollars.

Euronext prolonge de nouveau son offre sur la Bourse d’Oslo

Euronext prolonge de nouveau son offre sur la Bourse d’Oslo. Le principal opérateur paneuropéen, qui gère déjà les places de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, a décidé d’étendre la période d’acceptation de son offre sur Oslo Bors VPS jusqu’au 6 mai 2019, à 18 heures. Toutes les autres conditions de son offre – révisée le 11 février 2019 – demeurent inchangées. Euronext propose d’acquérir chaque action au prix de 158 couronnes norvégiennes, ce qui représente une prime de 44% sur le cours d’Oslo Bors VPS du 17 décembre 2018. Euronext rappelle qu’il a déjà obtenu la majorité des actions d’Oslo Børs VPS, soit 53,1% du capital (8,1% avec les actions détenues directement et 45% sous la forme de pré-engagements). Le feu vert du ministère des Finances norvégien constitue la dernière condition préalable à la conclusion de l’acquisition de la majorité des actions d’Oslo Bors VPS.

Keyyo : l’offre est rouverte du 25 mars au 12 avril 2019

Keyyo : l’offre est rouverte du 25 mars au 12 avril 2019. Bouygues Telecom, qui détient désormais 85,45% du capital de cet opérateur de services télécoms, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 34 €. Ce prix fait ressortir une prime de 30,8% sur le dernier cours avant l’annonce de l’opération, le 25 octobre 2019, et une prime de 33,8% sur la moyenne pondérée des cours sur les 60 séances avant cette date. Si les conditions sont remplies, Bouygues Telecom a l’intention de mettre en œuvre un retrait obligatoire.

Selectirente : l’OPA est rouverte du 18 au 29 mars 2019

Selectirente : l’OPA est rouverte du 18 au 29 mars 2019. A l’issue de son offre publique, Tikehau Capital détient désormais de concert avec d’autres actionnaires (Sofidy, GSA Immobilier, Sofidiane, Makemo Capital, AF&Co…) 79,44% du capital de cette foncière spécialisée dans l’immobilier de murs de commerces. Par ailleurs, les membres du concert détiennent également 96,48% des Océanes en circulation. Tikehau Capital s’engage donc à acquérir les titres non détenus au prix de 86,80 € par action et de 87,25 € par Oceane. Le prix par action fait ressortir une prime de 27,1% (dividende attaché) sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération. Si les conditions requises sont remplies, Tikehau Capital se réserve la faculté de mettre en œuvre une procédure de retrait obligatoire.

Selectirente : l’OPA est rouverte du 18 au 29 mars 2019

Selectirente : l’OPA est rouverte du 18 au 29 mars 2019. A l’issue de son offre publique, Tikehau Capital détient désormais de concert avec d’autres actionnaires (Sofidy, GSA Immobilier, Sofidiane, Makemo Capital, AF&Co…) 79,44% du capital de cette foncière spécialisée dans l’immobilier de murs de commerces. Par ailleurs, les membres du concert détiennent également 96,48% des Océanes en circulation. Tikehau Capital s’engage donc à acquérir les titres non détenus au prix de 86,80 € par action et de 87,25 € par Oceane. Le prix par action fait ressortir une prime de 27,1% (dividende attaché) sur le dernier cours coté avant l’annonce de l’opération. Si les conditions requises sont remplies, Tikehau Capital se réserve la faculté de mettre en œuvre une procédure de retrait obligatoire.

Euronext prolonge son offre sur la Bourse d’Oslo

Euronext prolonge son offre sur la Bourse d’Oslo. Pour se donner les meilleures chances de succès, le principal opérateur paneuropéen, qui gère déjà les places de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, a décidé d’étendre la période d’acceptation de son offre sur Oslo Bors VPS jusqu’au 1er avril 2019. Toutes les autres conditions de son offre (révisée le 11 février 2019) demeurent inchangées. Euronext propose d’acquérir chaque action au prix de 158 couronnes norvégiennes, ce qui représente une prime de 44% sur le cours d’Oslo Bors VPS du 17 décembre 2018.

Baccarat : l’OPA simplifiée sera close le 11 janvier 2019

Baccarat : l’OPA simplifiée sera close le 11 janvier 2019. Par ordonnance de ce jour, le Premier président de la cour d’appel de Paris a notamment rejeté la requête aux fins de sursis à exécution de la décision de conformité de l’offre publique visant les actions de la société Baccarat. Par conséquent, l’offre publique, dont la clôture était initialement fixée au 4 janvier 2019, et qui a été prorogée le 19 décembre 2018 dans l’attente de l’ordonnance, interviendra le 11 janvier 2019.

Baccarat : suite à un recours, l’OPA simplifiée de FFC est prolongée

Baccarat : suite à un recours, l’OPA simplifiée de FFC est prolongée. Pour rappel, un recours en annulation de la décision de conformité de l’OPA simplifiée visant les actions Baccarat a été déposé devant la cour d’appel de Paris. Ce recours est assorti d’une requête aux fins de sursis à exécution. Dans l’attente de l’ordonnance du Premier président de la cour d’appel de Paris, l’offre publique est prorogée, de sorte que sa clôture, prévue pour le 4 janvier 2019, intervienne ultérieurement. Une nouvelle information sera publiée pour faire connaître le nouveau calendrier.

Baccarat : suite à un recours, l’OPA simplifiée de FFC est prolongée

Baccarat : suite à un recours, l’OPA simplifiée de FFC est prolongée. Un recours en annulation de la décision de conformité de l’OPA simplifiée visant les actions Baccarat a été déposé devant la cour d’appel de Paris. Ce recours est assorti d’une requête aux fins de sursis à exécution. Dans l’attente de l’ordonnance du Premier président de la cour d’appel de Paris, l’offre publique est prorogée, de sorte que sa clôture, prévue pour le 4 janvier 2019, intervienne ultérieurement. Une nouvelle information sera publiée pour faire connaître le nouveau calendrier.

Intu Properties accorde un délai aux investisseurs pour déposer leur OPA

Intu Properties accorde un délai aux investisseurs pour déposer leur OPA. Le consortium composé de Peel Group, contrôlé par John Whittaker, du conglomérat saoudien Olayan et du canadien Brookfield Asset Management a désormais jusqu’au 30 novembre 2018 pour déposer son offre au prix de 215 pence par titre (dividende attaché). Ce qui valorise le groupe foncier britannique, spécialisé dans les centres commerciaux, près de 3 milliards de livres sterling (soit 3,3 milliards d’euros). Cette nouvelle fenêtre a pour objectif de donner au consortium suffisamment de temps pour mener à bien le processus de financement de l’acquisition.

Altamir : l’OPA est rouverte du 23 août au 7 septembre 2018

Altamir : l’OPA est rouverte du 23 août au 7 septembre 2018. Amboise, qui a porté son contrôle de 29,93% à 61,10% dans le capital de cette société de private equity, s’engage de nouveau à acquérir la totalité des actions non détenues au prix de 16,71 € par action (dividende de 0,65 € détaché). Ce prix fait ressortir une décote de 20,8% sur l’actif net réévalué au 30 juin 2018 (21,11 €). A l’issue de l’OPA, l’initiateur n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire, ni de demander à Euronext Paris la radiation des actions Altamir.

Thales prolonge à nouveau la période d’acceptation de son offre sur Gemalto

Thales prolonge à nouveau la période d’acceptation de son offre sur Gemalto. Les deux sociétés confirment que, conformément à une exemption accordée par l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM), le 9 août 2018, la période d’acceptation est à nouveau prolongée par Thales et s’achèvera deux semaines après la satisfaction ou la renonciation à la condition suspensive relative aux autorisations règlementaires (et au plus tard jusqu’à la date limite, fixée au 31 mars 2019).

Pour rappel, Thales s’engage à acquérir chaque action au prix unitaire de 51 € (dividende attaché) et chaque ADS (deux ADSs représentant une action ordinaire) au prix unitaire de 25,50 €. Ce prix intègre une prime de 57% sur le cours du 8 décembre 2017, valorisant Gemalto 4,6 milliards d’euros.

La période d’acceptation est à nouveau prolongée car la condition suspensive relative à l’obtention de l’ensemble des autorisations règlementaires ne sera pas satisfaite avant le 15 août 2018. Thales et Gemalto sollicitent des autorisations règlementaires auprès des autorités de concurrence compétentes en Afrique du Sud, en Australie, en Chine, aux Etats-Unis, en Israël, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, en Russie, en Turquie et au niveau de l’Union Européenne. De plus, Thales et Gemalto sollicitent l’autorisation CFIUS aux États-Unis et des autorisations règlementaires relatives aux investissements étrangers auprès des autorités compétentes en Australie, au Canada et en Russie.

A ce jour, Thales et Gemalto ont obtenu 3 de ces 14 autorisations : les autorisations des autorités de concurrence compétentes en Chine et en Israël ainsi que la décision d’autorisation relative aux investissements étrangers en Australie. Thales et Gemalto continuent de collaborer activement avec les autorités compétentes afin d’obtenir les Autorisations Réglementaires restantes. Thales et Gemalto informeront le marché lors de l’obtention de chacune des Autorisations Réglementaires. Comme prévu, l’opération devrait être réalisée peu de temps après l’obtention de toutes les autorisations règlementaires, ce qui est envisagé avant la fin de l’année 2018.

Tous les ordres d’apport d’actions transmis avant la date de clôture peuvent être révoqués jusqu’à la date de retrait mais ne peuvent plus l’être après cette date, sous réserve des droits de retrait prévus à l’article 5.3.7 du document d’offre. Tout ordre d’apport pendant la période d’acceptation et non révoqué demeure soumis à l’offre.

Si la condition suspensive relative aux autorisations règlementaires n’a pas été satisfaite ou n’a pas fait l’objet d’une renonciation avant la date limite du 31 mars 2019, Thales aura le droit de mettre fin à l’accord de rapprochement.

Gemalto : Thales prolonge son OPA jusqu’au 15 août 2018

Gemalto : Thales prolonge son OPA jusqu’au 15 août 2018. Conformément à la réglementation boursière néerlandaise et comme prévu dans le document d’offre, Thales a décidé de prolonger de dix semaines la période d’acceptation de son offre sur Gemalto jusqu’au 15 août 2018 à 17h40 CET. La période d’acceptation a en effet été prolongée car les conditions suspensives nécessaires à la réalisation de l’offre, notamment celles relatives aux autorisations règlementaires, ne seront pas satisfaites avant l’expiration de la période d’acceptation initiale, le 6 juin 2018.

Pour rappel, Thales s’engage à acquérir chaque action au prix unitaire de 51 € (dividende attaché) et chaque ADS (deux ADSs représentant une action ordinaire) au prix unitaire de 25,50 €. Ce prix intègre une prime de 57% sur le cours du 8 décembre 2017, valorisant Gemalto 4,6 milliards d’euros.

Pour mémoire, Thales et Gemalto sollicitent des autorisations règlementaires auprès des autorités de concurrence compétentes en Afrique du Sud, en Australie, en Chine, aux Etats-Unis, en Israël, au Mexique, en Nouvelle-Zélande, en Russie, en Turquie et auprès de l’Union Européenne. Outre l’autorisation CFIUS aux États-Unis, Thales et Gemalto sollicitent des autorisations règlementaires relatives aux investissements étrangers auprès des autorités compétentes en Australie, au Canada et en Russie. Il est prévu que l’opération soit réalisée peu de temps après que Thales ait obtenu toutes ces autorisations, ce qui est envisagé pour le second semestre 2018.

Conformément au document d’offre, Thales sollicitera une exemption auprès de l’autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM) afin de prolonger la période d’acceptation au-delà du 15 août 2018.  Sous réserve de son obtention, la période d’acceptation sera donc prolongée pour une durée que Thales, en consultation avec Gemalto, jugera raisonnablement nécessaire pour permettre la satisfaction de la condition suspensive relative aux autorisations règlementaires.

Pendant la prolongation de la période d’acceptation, les ordres d’apport peuvent être révoqués dans le respect des dispositions de l’article 15, paragraphe 3 du décret et des procédures décrites dans le document d’offre. Tout ordre d’apport d’action transmis pendant la période initiale et non révoqué demeure soumis à l’offre.

Zodiac Aerospace : l’offre publique est rouverte du 19 février au 2 mars 2018

Zodiac Aerospace : l’offre publique est rouverte du 19 février au 2 mars 2018. Il est précisé que seule l’OPA à titre principal est rouverte dans la mesure où le plafond de l’OPE à titre subsidiaire a été atteint à l’issue de la première période d’offre ouverte du 27 décembre 2017 au 31 janvier 2018. Safran, qui détient désormais 88,23% du capital et 79,52% des droits de vote, s’engage à acquérir chaque action Zodiac Aerospace au prix unitaire de 25 €, soit une prime de 8,4% sur le cours du 23 mai 2017 et de 11,8% sur la moyenne des cours sur 1 mois avant cette date.

Astellia : l’offre d’Exfo sera rouverte du 9 au 22 février 2018

Astellia : l’offre d’Exfo sera rouverte du 9 au 22 février 2018. Le groupe canadien, qui détient désormais 88,39% du capital de cette société spécialisée dans l’analyse de la performance des réseaux mobiles, s’engage donc à acquérir la totalité des titres non détenus au prix de 10 € par action. Ce prix extériorise une prime de 44,7% sur le dernier cours du 30 août 2017, dernière séance avant l’annonce de l’opération. A l’issue de l’OPA, si les conditions requises sont remplies, Exfo a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

IGE+XAO : l’OPA est rouverte du 1er au 14 février 2018

IGE+XAO : l’OPA est rouverte du 1er au 14 février 2018. Schneider Electric Industries, qui a porté son contrôle à 61,79% dans le capital de l’éditeur de logiciels de CAO (voire à 70,57%, en tenant compte des actions auto-détenues), s’engage à acquérir le solde des actions au prix unitaire de 132 €. Ce prix fait ressortir une prime de 15% sur le dernier cours avant l’annonce de l’opération, le 8 novembre 2017, et de 26,4% sur la moyenne des 3 derniers mois avant cette date. A l’issue de l’offre rouverte, si les conditions requises sont remplies, Schneider Electric a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Uniper : Fortum prolonge son offre

Uniper : Fortum prolonge son offre. A l’issue de son OPA libellée à 22 € par action, qui s’est terminée le 16 janvier 2018, le groupe finlandais de services aux collectivités a reçu en dépôt 171.736.647 actions, correspondant à 46,93% du capital d’Uniper, dont les 46,65% acquis auprès de E.ON. Conformément aux dispositions légales, Fortum a décidé d’ouvrir une nouvelle fenêtre pour les actionnaires du 20 janvier au 2 février 2018. Le résultat définitif sera connu le 7 février 2018, sachant que l’OPA n’inclut pas de seuil d’acceptation minimum. Fortum s’attend à recevoir les autorisations réglementaires et notamment les agréments antitrust d’ici la mi-2018.

Traqueur : l’OPA est rouverte du 16 au 29 janvier 2018

Traqueur : l’OPA est rouverte du 16 au 29 janvier 2018. Coyote System, qui a porté son contrôle de 48,84% à 66,22% dans le capital de cette société spécialisée dans les produits de localisation de véhicules volés, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 1,50 €. Ce prix fait ressortir une prime de 30,4% par rapport au cours de clôture de l’action Traqueur au 5 mai 2017. A noter que l’initiateur n’envisage pas de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire.

Dassault Systèmes proroge son offre sur Exa

Dassault Systèmes proroge son offre sur Exa. L’éditeur français de logiciels de conception par ordinateur annonce que la date d’expiration de l’OPA au prix de 24,25 dollars par action est désormais fixée au 16 novembre 2017, sauf nouvelle prorogation, au lieu du 9 novembre 2017. Cette prorogation permet l’expiration de la période d’attente de quatre semaines prévue par les dispositions de la législation autrichienne de la concurrence (Kartellgesetz), précise Dassault Sytèmes. Le 9 novembre 2017, 10.900.791 actions Exa ont été soumises à l’OPA, représentant 62% des titres ordinaires en circulation sur une base entièrement diluée.

Praxair : Linde se donne les moyens de réussir son OPE

Praxair : Linde se donne les moyens de réussir son OPE. Le fabricant allemand de gaz industriels a décidé d’abaisser le taux d’acceptation minimal pour son offre publique d’échange lancée sur Praxair de 75% à 60%. En raison de cette modification, la période d’acceptation est prolongée de deux semaines, soit jusqu’au 7 novembre 2017. Pour mémoire, Linde a conclu un accord avec son homologue américain en vue d’une « fusion entre égaux » qui donnerait naissance au numéro un mondial du secteur devant Air Liquide, avec une capitalisation de 65 milliards de dollars.

Essilor/Luxottica : Bruxelles se donne dix jours de plus

Essilor/Luxottica : Bruxelles se donne dix jours de plus. La Commission européenne repousse au 26 février 2018, contre le 12 février initialement, la date butoir pour prendre sa décision sur le projet de fusion entre les deux chefs de file de l’optique. La Commission craint que la concentration réduise la concurrence sur le marché des verres de lunetterie. L’enquête initiale menée par la Commission européenne a soulevé plusieurs questions concernant en particulier la conjugaison entre la forte implantation d’Essilor sur le marché des verres et la forte implantation de Luxottica sur le marché des articles de lunetterie.

Pour en savoir plus : https://www.journaldesopa.com/aval-veto/feu-a-lorange/essilorluxottica-bruxelles-ouvre-une-enquete-approfondie_14467.html

Mobileye : Intel prolonge son OPA jusqu’au 21 août 2017

Mobileye : Intel prolonge son OPA jusqu’au 21 août 2017. A l’issue de la période d’offre initiale, le géant américain des puces informatiques contrôle environ 84% du capital du groupe israélien de haute technologie, spécialisé dans les systèmes d’assistance à la conduite et dans le développement de la voiture autonome. Pour compléter sa participation, Intel a décidé de prolonger son offre jusqu’au 21 août 2017. Pour chaque action Mobileye, Intel offre 63,54 $, valorisant Mobileye 15,3 milliards de dollars. A ce niveau, Intel paie Mobileye la bagatelle de 42,7 fois le chiffre d’affaires réalisé en 2016 (358 millions de dollars) et environ 30 fois celui prévu pour 2017 (entre 490 et 505 millions de dollars, en hausse d’environ 40%).

Stada Arzneimittel : l’OPA est prolongée jusqu’au 22 juin

Stada Arzneimittel : l’OPA est prolongée jusqu’au 22 juin. Les deux sociétés de capital-investissement Bain Capital et Cinven offre 66 € par action Stada (soit 65,28 € plus un dividende de 0,72 € à payer pendant la période d’offre), ce qui valorise le fabricant allemand de médicaments génériques 4,1 milliards d’euros. Ce prix fait apparaître une prime de 48,9% sur le cours au 9 décembre 2016, dernière séance avant les premières rumeurs sur une éventuelle prise de contrôle, et une prime de 19,6% sur la moyenne des cours des 3 derniers mois avant cette date. Bain Capital et Cinven ont également décidé d’abaisser le seuil d’acceptation de 75% à 67,5%.

NXP : Qualcomm prolonge son offre

NXP : Qualcomm prolonge son offre jusqu’au 28 juin 2017. Le fabricant américain de semi-conducteurs propose d’acquérir chaque action de son concurrent néerlandais coté sur le Nasdaq au prix de 110 $, valorisant NXP 47 milliards de dollars. Au 30 mai, 14,1% des actions ont été apportées à l’offre qui, en cas de réussite, permettra à Qualcomm d’étendre ses activités à l’automobile, l’internet des objets et les réseaux.

LifeWatch : prolongation de l’offre concurrente d’Aevis Victoria

LifeWatch : prolongation de l’offre concurrente d’Aevis Victoria. En vertu d’une décision de la Commission des OPA du 22 mai 2017, l’offre d’Aevis Victoria aux actionnaires de LifeWatch est prolongée jusqu’au 31 mai 2017. Les actionnaires de LifeWatch, spécialisée dans les services de diagnostic à distance pour patients cardiaques, pourront opter pour une offre d’échange ou une alternative en espèces. Pour chaque action LifeWatch, il est offert 0,1818 action nouvelle Aevis Victoria. Alternativement, Aevis proposera 10 francs suisses par action. L’offre est soumise à plusieurs conditions, dont celle qu’Aevis détienne 67% des actions LifeWatch.

De son côté, BioTelemetry, via sa filiale Cardiac Monitoring Holding Company, offre 0,1457 action BioTelemetry et 10 francs suisses (à titre principal) ou 0,2185 action BioTelemetry et 8 francs suisses (à titre subsidiaire). Sur la base des cours du 7 avril 2017, l’offre principale valorise chaque action à 14 francs suisses, soit une prime de 40,7% sur le cours du 23 janvier 2017, dernière séance avant l’annonce de l’offre concurrente d’Aevis Victoria.

Radiall : l’OPA simplifiée est rouverte du 29 mai au 9 juin 2017

Radiall : l’OPA simplifiée est rouverte du 29 mai au 9 juin 2017. Par arrêt du 18 mai 2017, la cour d’appel de Paris a rejeté les recours contre la décision de conformité de l’OPA simplifiée déposée par Oddo & Cie, agissant pour le compte de la société anonyme Hodiall et des autres membres du groupe familial Gattaz. L’offre publique sera donc rouverte pour une durée de dix jours de négociation, soit du 29 mai au 9 juin 2017, date à laquelle interviendra sa clôture définitive.

Oddo & Cie se portera acquéreur, sur le marché, des actions qui seront apportées à l’offre, sur la base d’un ordre d’achat libellé au prix de 252,50 € par action (compte tenu du détachement du dividende ordinaire de 2,50 € par action qui interviendra le 24 mai 2017), visant la totalité des actions Radiall non détenues par l’initiateur.

Sika : Saint-Gobain prolonge l’accord avec la famille Burkard

Sika : Saint-Gobain prolonge l’accord avec la famille Burkard. Conformément à l’accord entre Saint-Gobain et la famille Burkard portant sur la vente des actions de Schenker-Winkler Holding (SWH), qui détient la majorité des droits de vote de Sika, Saint-Gobain a exercé son option qui permet d’étendre la validité de l’accord au 31 décembre 2017. Après cette date, Saint-Gobain aura la possibilité de prolonger de nouveau l’accord pendant une durée pouvant aller jusqu’au 31 décembre 2018.

« Cette nouvelle extension de l’accord de cession manifeste à nouveau l’alignement entre la famille et Saint-Gobain et leur détermination inchangée, explique le groupe de matériaux dans un communiqué. Cette opération présente un réel intérêt stratégique, industriel et financier pour Saint-Gobain et pour Sika, pour leurs employés, pour leurs clients et pour tous leurs actionnaires ».

Comptel : Nokia prolonge son offre

Comptel : Nokia prolonge son offre. Selon les résultats définitifs de l’OPA, le groupe finlandais détient désormais 90,51% de l’éditeur de logiciels pour les télécoms, mais 85,30% sur une base entièrement diluée. En conséquence, Nokia a décidé de prolonger la période d’offre, qui débutera le 4 avril 2017 et expirera le 19 avril 2017, au prix de 3,04 euros par action, valorisant Comptel 347 millions d’euros.

Dow/DuPont : le calendrier de la fusion est modifié

Dow/DuPont : le calendrier de la fusion est modifié. Suite à l’accord définitif portant sur un échange d’actifs avec FMC au terme duquel DuPont recevra 1,6 milliard de dollars, la finalisation de la fusion n’est plus attendue avant le 1er août, mais au 31 août 2017 au plus tard. Selon les termes de la transaction, les actionnaires de Dow et de DuPont recevront, pour chaque action détenue, respectivement 1 action et 1,282 action du nouvel ensemble DowDuPont. Puis, dans les 18 à 24 mois suivant la clôture de l’opération, les parties prenantes ont l’intention de scinder DowDuPont en trois sociétés indépendantes cotées sur des secteurs bien distincts : l’agrochimie, la chimie des matériaux et les produits de spécialités.

Parmalat : Lactalis offre… 5 jours de plus

Parmalat : Lactalis offre… 5 jours de plus. Pour se donner les meilleures chances de succès, le géant laitier français a décidé de rouvrir son OPA du 29 mars au 4 avril 2017 aux mêmes conditions de prix, à savoir 3 € par action. A l’issue de son offre, Lactalis n’a en effet porté sa participation, via Sofil, que de 87,74% à 89,6%, un niveau insuffisant pour retirer le titre de la Bourse de Milan.

Euromedis Groupe : l’offre sera rouverte du 6 au 17 mars 2017

Euromedis Groupe : l’offre sera rouverte du 6 au 17 mars 2017. La société Nina, qui détient désormais 55,38% du capital et 59,97% des droits de vote de cet acteur de l’assistance médicale à domicile, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 7,01 € (coupon de 0,09 € détaché). Ce prix fait ressortir une prime de 20,7% sur le cours du 6 décembre, dernière séance avant l’annonce de l’opération et de 18,6% sur le cours moyen observé durant les 60 séances avant cette date. A noter que l’initiateur n’a pas l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire à l’issue de l’OPA.

Faiveley Transport : l’OPA sera rouverte du 15 février au 6 mars 2017

Faiveley Transport : l’OPA sera rouverte du 15 février au 6 mars 2017. Wabtec France, qui détient désormais 78,17% du capital, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues dans le cadre d’un projet d’offre se décomposant en une OPA à titre principal, assortie à titre subsidiaire d’une OPE, dont les termes sont les suivants :

– offre publique d’achat à titre principal : 100 € par action Faiveley Transport ;

– offre publique d’échange à titre subsidiaire : remise pour 13 actions Faiveley Transport  présentées de 15 actions Wabtec Corp. à émettre, cette offre subsidiaire étant plafonnée à un maximum de 5 375 231 actions Faiveley Transport (soit 36,42% du capital et 73,22% des actions visées par l’offre).

Les actionnaires peuvent apporter leurs actions soit à l’offre principale, soit à l’offre subsidiaire, soit en combinant l’offre principale et l’offre subsidiaire. Dans l’hypothèse où le nombre d’actions apportées à l’offre subsidiaire serait supérieur à 5 375 231, le nombre d’actions présentées à cette offre fera l’objet d’une réduction proportionnelle, et les actions ne pouvant être apportées à l’offre subsidiaire seront réputées avoir été apportées à l’offre principale.

A l’issue de l’offre, l’initiateur a l’intention de demander la mise en œuvre d’un retrait obligatoire au prix de l’offre publique d’achat principale.

Octo Technology : l’OPA sera rouverte du 2 au 15 février 2017

Octo Technology : l’OPA sera rouverte du 2 au 15 février 2017. Accenture Digital France Holdings, qui détient désormais 94,88% du capital, s’engage à acquérir chaque action au prix de 22,50 € et chaque bon de souscription d’action au prix de 1,7222 €. Ce prix représente une prime de 43,8% par rapport au cours de l’action Octo Technology le 14 septembre 2016 (dernier jour avant l’annonce de l’opération), et de 36,9% par rapport au cours moyen des 3 derniers mois précédant cette date. Accenture se réservera le droit de procéder à un retrait obligatoire des titres qui n’auront pas été apportés si les conditions nécessaires sont satisfaites.

Maurel & Prom : l’OPA sera rouverte du 27 janvier au 9 février 2017

Maurel & Prom : l’OPA sera rouverte du 27 janvier au 9 février 2017. La compagnie nationale pétrolière indonésienne Pertamina, qui détient 64,46% du capital, s’engage à acquérir les actions non détenues au prix unitaire de 4,20 €. Ce prix reflète une prime de 47% sur le cours de clôture de Maurel & Prom, le vendredi 29 juillet 2016, dernière séance précédant l’annonce de la signature du contrat d’acquisition entre Pertamina et Pacifico. Le prix reflète également des primes de 46%, 37% et 42% respectivement par rapport aux moyennes des cours à 1, 3 et 6 mois avant cette date.

Un complément de prix de 0,50 € par action sera versé à tous les porteurs d’actions ayant apporté leurs titres à l’offre si, en 2017, le prix du Brent est supérieur à 65 $ par baril sur 90 jours consécutifs. L’initiateur n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire sur les titres Maurel & Prom. Pertamina, qui détient également 46,70% des Ornanes 2019 et 36,88% des Ornanes 2021 en circulation, propose également de racheter chaque Ornane 2019 au prix de 17,26 €, augmenté du coupon couru, et chaque Ornane 2021 au prix de 11,02 €, augmenté du coupon couru.

Ausy : l’OPA sera rouverte du 26 janvier au 8 février 2017

Ausy : l’OPA sera rouverte du 26 janvier au 8 février 2017. A l’issue de l’offre, Randstad France détient 92,53% du capital et 90,34% des droits de vote de cette société de conseil en hautes technologie et 43,62% des Ornanes en circulation. Randstad France s’engage à acquérir le solde des actions au prix unitaire de 55 €, soit une prime de 27,6% sur le cours du 17 juin précédant l’annonce de l’offre, ainsi que la totalité des Ornanes existantes au prix unitaire de 63,25 € augmenté du coupon couru.

Heurtey Petrochem : l’OPA d’Axens est rouverte

Heurtey Petrochem : l’OPA d’Axens est rouverte du 16 au 27 janvier 2017. Cette filiale d’IFP Energies Nouvelles, qui détient désormais 84,33% du capital et 83,55% des droits de vote, propose de nouveau d’acquérir chaque action au prix de 25 €. Ce prix fait ressortir une prime de 37,1% sur le dernier cours avant l’annonce de l’offre et de 44,1% sur la moyenne des cours des 3 derniers mois avant cette date.

Axens a l’intention de demander, dans un délai de trois mois à compter de la clôture de l’offre rouverte la mise en œuvre d’un retrait obligatoire. Dans l’hypothèse où le retrait obligatoire ne serait pas mis en œuvre, l’initiateur se réserve la possibilité de demander la radiation des actions du marché Alternext Paris.

Vard Holdings : Fincantieri prolonge son OPA

Vard Holdings : Fincantieri prolonge son OPA jusqu’au 2 février 2017. Le groupe italien, via sa filiale Fincantieri Oil & Gas, qui détient déjà 55,63% du constructeur de navires depuis le 23 janvier 2013, a lancé une OPA sur les actions qu’il ne détient pas, représentant 44,37% du capital. Le prix offert aux actionnaires minoritaires est de 0,24 dollar singapourien par action, soit une contrepartie maximale de 125 millions de dollars singapouriens (environ 82 millions d’euros au taux de change actuel). A l’issue de l’offre Fincantieri souhaite retirer Vard de la Bourse de Singapour.

Radiall : suite à un recours,

Radiall : suite à un recours, l’OPA simplifiée de Hodiall est prorogée. Un recours en annulation de la décision de conformité de l’AMF concernant l’OPA simplifiée a été déposé devant la cour d’appel de Paris. Ce recours est assorti d’une requête aux fins de sursis à exécution. Dans l’attente de l’ordonnance de la cour d’appel de Paris sur cette demande de sursis, l’OPA simplifiée est prorogée, de sorte que sa clôture, prévue pour le 9 janvier 2017, intervienne ultérieurement. Une nouvelle information sera publiée pour faire connaître le nouveau calendrier, précise l’AMF.

Tronic’s Microsystems : l’OPA d’Epcos sera rouverte du 3 au 16 janvier 2017

Tronic’s Microsystems : l’OPA d’Epcos sera rouverte du 3 au 16 janvier 2017. A l’issue de son OPA, cette filiale du groupe japonais TDK détient 72,38% du capital de cette société spécialisée dans les nano & microsystèmes à haute valeur ajoutée. Epcos s’engage à acquérir, au prix unitaire de 13,20 €, la totalité des actions non détenues, représentant 27,22% du capital. La réouverture de l’offre vise également la totalité des actions susceptibles d’être émises à raison de l’exercice d’options de souscription et des bons de souscription de parts de créateur d’entreprise (BSPCE) émis par la société. Le prix, égal au prix d’introduction, le 3 février 2015, représente une prime de 78,4% par rapport au cours du 7 juillet 2016 (dernière séance avant la suspension de cotation) et de 62,1% par rapport à la moyenne pondérée des 3 mois précédents.

Syngenta : ChemChina prolonge pour la 4e fois son offre

Syngenta : ChemChina prolonge pour la 4e fois son offre. Dans le cadre de son OPA amicale, annoncée en février, le leader de l’industrie chimique en Chine a décidé de prolonger son offre jusqu’au 5 janvier 2017 au lieu du 8 novembre 2016. Pour mémoire, ChemChina va acquérir le géant suisse, issu de la fusion en 2000 des divisions agrochimiques d’AstraZeneca et de Novartis, pour un montant total de 43 milliards de dollars (39,4 milliards d’euros). Pour chaque action Syngenta apportée, ChemChina offrira 465 dollars augmenté d’un dividende spécial de 5 francs suisses.

Syngenta/ChemChina : l’opération devrait être bouclée au 1er trimestre 2017

Syngenta/ChemChina : l’opération devrait être bouclée au 1er trimestre 2017. Dans le cadre de son OPA amicale, annoncée en février 2016, le leader de l’industrie chimique en Chine devrait de nouveau prolonger son offre qui court actuellement jusqu’au 8 novembre 2016. « Dans un contexte de consolidation de l’industrie, les régulateurs dans l’Union européenne et ailleurs ont récemment demandé des informations supplémentaires, et nous nous attendons maintenant à ce que le processus se poursuive jusqu’au premier trimestre 2017. ChemChina et Syngenta restent pleinement engagés dans la transaction et confiants dans sa conclusion », a déclaré Erik Fyrwald, directeur général de Syngenta. Pour mémoire, ChemChina va acquérir le géant suisse, issu de la fusion en 2000 des divisions agrochimiques d’AstraZeneca et de Novartis, pour un montant total de 43 milliards de dollars (39,4 milliards d’euros). Pour chaque action Syngenta apportée, ChemChina offrira 465 dollars augmenté d’un dividende spécial de 5 francs suisses.

Alcatel-Lucent : l’OPR de Nokia sera clôturée le 31 octobre 2016

Alcatel-Lucent : l’OPR de Nokia sera clôturée le 31 octobre 2016. Suite à un recours déposé devant la Cour d’appel de Paris contre la décision de conformité de l’AMF, l’offre publique de retrait visant les titres Alcatel-Lucent a été prorogée, de sorte que le retrait obligatoire, prévu pour le 6 octobre, intervienne ultérieurement.

Dans l’attente de la décision de la Cour d’appel, Nokia a pris plusieurs engagements à titre conservatoire : versement des sommes correspondant à la différence entre le prix de l’OPR-RO et le prix demandé par les requérants sur un compte bloqué ; immobilisation des titres acquis par Nokia dans le cadre de l’OPR-RO aux fins de leur éventuelle restitution ; maintien de l’intégrité de l’entité Alcatel-Lucent.

De même, si la Cour d’appel annulait et/ou réformait la décision de conformité, Nokia a pris plusieurs engagements : restitution des titres Alcatel-Lucent acquis dans le cadre de l’OPR-RO aux anciens porteurs qui en feraient la demande ; dépôt d’un projet modifié d’OPR-RO conforme à la décision de la Cour d’appel ; versement du complément de prix aux porteurs qui n’ont pas demandé la restitution de leurs titres.

Dans ce contexte, l’AMF a décidé que l’offre publique de retrait sera clôturée le 31 octobre 2016, le retrait obligatoire intervenant le 2 novembre 2016.

Alcatel-Lucent : l’OPR est prorogée

Alcatel-Lucent : l’OPR est prorogée. Un recours en annulation de la décision de conformité de l’offre publique de retrait suivie d’un retrait obligatoire, dont la date de clôture est actuellement fixée au 5 octobre 2016, a été déposé devant la cour d’appel de Paris, prévient l’AMF. En conséquence, l’OPR est prorogée, en sorte que le retrait obligatoire, prévu pour le 6 octobre 2016, intervienne ultérieurement. Une nouvelle information sera publiée pour faire connaître le nouveau calendrier.

Foncière de Paris : l’offre alternative d’Eurosic est rouverte

Foncière de Paris : l’offre alternative d’Eurosic est rouverte du 3 au 28 octobre. Pour mémoire, à l’issue de son offre, Eurosic détient 76,70% du capital et des droits de vote de la société et 99,10% des obligations subordonnées remboursables en actions (OSRA) en circulation. L’offre d’Eurosic est libellée de la manière suivante :

Pour les actions, Eurosic offre 136 € (dividende 2015 détaché) ou 24 actions Eurosic (dividende 2015 détaché) remises pour 7 actions Foncière de Paris apportées (dividende 2015 détaché) ou encore 24 OSRA Eurosic remises pour 7 actions Foncière de Paris apportées (dividende 2015 détaché).

Pour les OSRA, Eurosic offre 188,82 € par OSRA Foncière de Paris ou 216 OSRA Eurosic pour 49 OSRA apportées et une soulte de 684,11 €.

L’initiateur se réserve la faculté de demander, dans un délai de trois mois à l’issue de la clôture de l’offre rouverte et si les conditions requises sont remplies, la mise en œuvre d’un retrait obligatoire visant les titres non encore détenus.

Monster Worldwide : Ranstad prolonge son offre

Monster Worldwide : Ranstad prolonge son offre. Afin de faciliter l’examen réglementaire de la Commission européenne, le groupe néerlandais, numéro deux mondial du travail temporaire derrière le suisse Adecco, a décidé d’étendre son offre jusqu’au 28 octobre 2016, à minuit, heure de New York, au lieu du 3 octobre. Pour mémoire, Randstad offre 3,40 dollars par action en numéraire pour prendre le contrôle du groupe américain qui opère dans les ressources humaines via les plateformes Internet et les réseaux sociaux, soit un montant de 429 millions de dollars. Ce prix fait ressortir une prime de 22,7% sur le cours du 8 août et de 30,1% sur la moyenne des cours des 90 dernières séances avant cette date.

Cegid : l’OPA sera rouverte du 23 septembre au 6 octobre

Cegid : l’OPA sera rouverte du 23 septembre au 6 octobre 2016 inclus. Il est rappelé qu’à l’issue de l’offre, Claudius France détient, conjointement avec Claudius Finance, 88,92% du capital et 87,94% des droits de vote. Claudius France détient en outre 89,47% des BAAR en circulation. L’initiateur s’engage à acquérir les actions Cegid non détenues au prix unitaire de 61 € par action (dividende détaché) et les BAAR au prix unitaire de 44,25 €. En cas de mise en œuvre d’un retrait obligatoire, un complément de prix de 1,25 € sera versé à tous les porteurs d’actions et de BAAR ayant apporté leurs titres à l’offre ou indemnisé dans le cadre du retrait obligatoire.

Syngenta : ChemChina prolonge de nouveau son offre

Syngenta : ChemChina prolonge de nouveau son offre. Dans le cadre de son OPA amicale, annoncée en février, le leader de l’industrie chimique en Chine a décidé de prolonger son offre jusqu’au 8 novembre 2016 au lieu du 13 septembre. Pour mémoire, ChemChina va acquérir le géant suisse, issu de la fusion en 2000 des divisions agrochimiques d’AstraZeneca et de Novartis, pour un montant total de 43 milliards de dollars (39,4 milliards d’euros). Pour chaque action Syngenta apportée, ChemChina offrira 465 dollars augmenté d’un dividende spécial de 5 francs suisses.

Darty : l’offre de Groupe Fnac est prolongée

Darty : l’offre de Groupe Fnac est prolongée jusqu’au 29 juillet 2016. Au 15 juillet, Fnac a reçu des acceptations valides pour 329.191.126 actions Darty, représentant 62,16% du capital, dont 22,11% conformément aux termes des engagements irrévocables de certains actionnaires. Fnac détient par ailleurs 29,73% du capital. En conséquence, Fnac détient ou a reçu des acceptations valides pour un total de 486.606.572 actions, représentant 91,89% du capital de Darty.

Deutsche Börse/LSE

Deutsche Börse/LSE : délai supplémentaire de deux semaines. Pour se donner les meilleures chances de succès, après l’approbation du projet de fusion par les actionnaires du London Stock Exchange, l’entreprise de marché allemande a prolongé le délai de son offre. Les actionnaires ont désormais jusqu’au 26 juillet 2016 (au lieu du 12 juillet initialement) pour apporter leurs titres. Le seuil d’acceptation a par ailleurs été abaissé à 60% contre 75% précédemment.