L'offre du jour

Electro Power Systems (EPS) : Engie a déposé son OPA à 9,50 €. Portzamparc Société de Bourse, agissant pour le compte de GDF International, filiale à 100% d’Engie, a déposé auprès de l’AMF un projet d’offre publique d’achat simplifiée visant les actions Electro Power Systems. GDF International, qui a acquis 56,09% du capital auprès des principaux actionnaires, s’engage à acquérir la totalité des actions non détenues au prix unitaire de 9,50 €, valorisant EPS 80,1 millions d’euros.

EPS est une entreprise spécialisée dans les solutions de stockage d’énergie et les microgrids permettant de transformer des sources d’énergie renouvelables intermittentes en une véritable source d’énergie stable. Néanmoins, elle est actuellement « dans un stade de développement proche de celui d’une start-up, et continue, dans sa situation actuelle, de générer des cash-flows nettement négatifs », comme le rappelle Associés en Finance, expert indépendant nommé par EPS.

L’acquisition d’EPS permettra à Engie de bénéficier de l’expertise des équipes, de la technologie de contrôle innovante et de la base de micro-réseaux de la société, en particulier en Afrique et dans la région Asie-Pacifique, et permettra à EPS de s’appuyer sur la puissance industrielle, le réseau mondial et le savoir-faire d’Engie.

Le prix de 9,50 € présente une décote de 16,7% sur le dernier cours précédent l’annonce de l’acquisition et une décote de 24,6% sur la moyenne pondérée par les volumes des 60 dernières séances précédant cette même date. En revanche, le prix fait apparaître une prime de 30,1% sur le prix d’introduction en Bourse en avril 2015 (7,30 €) et une prime de 39,7% sur le prix des actions nouvelles (6,80 €) émises dans le cadre de l’augmentation de capital réalisée par placement privé en décembre 2015.

« L’offre au prix de 9,50 € par action est une offre facultative pour les actionnaires, qui ont le choix entre monétiser immédiatement leur investissement, dans le contexte d’un marché boursier par ailleurs moins favorable depuis plusieurs semaines, ou de conserver une exposition au risque et au développement de la société », explique Associés en Finance. « Notre mission était de nous prononcer sur le caractère équitable du prix offert. Nos travaux et les considérations qui précèdent nous conduisent à valider l’équité du prix proposé, notamment du fait du caractère facultatif de l’opération pour les actionnaires minoritaires ».

A noter que GDF International n’a pas l’intention de mettre en œuvre de retrait obligatoire, ni de demander la radiation des actions. Sous réserve du feu vert de l’AMF, l’offre devrait se dérouler du 20 avril au 4 mai 2018.